7 raisons pour cesser de souffrir – 2 – L’épuisement, la confusion et la peur.

fatigue-epuisementComment passer d’une vie difficile, où vous vous sentez déchiré entre le poids et les regrets du passé et la crainte du futur, à une vie pleine de sens, et où vous rayonnez la Joie d’être pleinement Vous-Même ?

Je continue répondre à cette question dans cette seconde partie de la série “7 raisons pour cesser de souffrir”.

J’ai déjà présenté le tout premier obstacle, l’ignorance ignorante,dans cet article. Si ce n’est pas déjà fait, je vous invite à le lire au préalable pour une meilleure compréhension.
Dans cet article, je vais vous présenter non pas un nouvel obstacle à votre démarche vers bonheur comme je l’ai fait dans la première partie, mais 3 nouveaux obstacles.

Vous allez voir ce qui vous empêche, ou du moins vous ralentit pour entamer une démarche pour être plus heureux et vous épanouir. Pour chaque obstacle, je vous présenterai quelques propositions de solutions qui ont bien fonctionné pour moi et ceux que j’accompagne, et qui je l’espère, vont aussi vous permettre de franchir ce cap.

Vous n’aurez alors plus de raisons pour continuer de souffrir et autant de raisons pour prendre votre nouveau départ dans la vie. À vous de mettre en oeuvre ces solutions et de vérifier par vous-même que Oui, le bonheur est possible.

Voyons tout de suite les obstacles 2, 3 et 4 parmi les 7 à votre épanouissement et comment les contourner pour cesser de souffrir.

Obstacle 2 : l’épuisement, le stress ou la fatigue chronique.

La fatigue, le stress, l’épuisement sont différents symptômes qui indiquent dans tous les cas que vous êtes coupés de votre énergie vitale

Dans ces conditions, comment est-il possible d’avancer sur votre chemin du bonheur si vous n’avez plus d’énergie ou si celle-ci n’est plus disponible ?

Ma réponse en vidéo avec quelques suggestions supplémentaires juste en dessous :

Comment cesser de souffrir même si vous n’en pouvez plus ?

Si vous vous sentez épuisé ou bien si vous ressentez de la fatigue rien qu’à l’idée de ce que vous devriez entreprendre pour aller mieux, alors je vous propose de considérer les points suivants :

  • Il n’y a rien que vous devriez faire dans une démarche pour vous faire du bien. Une démarche qui vous amène à être plus heureux n’est pas faite de contraintes et d’obligations, elle démarre là où vous en êtes et elle s’adapte à votre cas.

  • Vous pouvez donc démarrer votre chemin d’éveil vers le bonheur aussi doucement et progressivement que cela vous convient. C’est vous qui ressentez et décidez du rythme qui vous convient. Donc si pour l’instant vous avez peu d’énergie à consacrer à cette démarche, consacrez seulement ce peu d’énergie. Vous allez retrouver votre énergie en vous mettant en chemin à votre rythme. Et plus vous avancerez, moins vous vous sentirez épuisé.

  • Si vous êtes dans une période d’épuisement ou tout vous coute, il est peut-être temps de considérer que votre chemin du bonheur ne va pas consister à ajouter des activités, mais à en retirer ou à les aménager. Et qu’une des choses les plus intelligentes pour commencer pourrait être dans cette démarche du bonheur de vous reposer, ou d’apprendre à vous reposer d’une manière effective si vous le faites déjà.
    En particulier, sachez qu’il existe des approches de relaxations et de méditations qui vous permettent de vous ressourcer efficacement pour récupérer votre énergie. Se reposer, ne veux pas toujours dire dormir.

  • Si vous avez atteint le stade de la fatigue chronique ou du “burn-out”, alors non seulement cet épuisement n’est pas un obstacle pour rester dans cet état, mais c’est même une raison de plus pour cesser de souffrir. Là aussi, des moyens existent, mais il est possible que vous ayez besoin de soutien pour les mettre en oeuvre d’une manière juste pour vous. Je vous invite donc à vous questionner pour trouver le soutien et les ressources qui vont vous aider à sortir de cette phase de fatigue chronique et reprendre un chemin plus heureux.

Obstacle 3 : la confusion ou le manque de clarté

Voilà un des obstacles parmi les plus courants : la plupart des gens ne savent pas ce qu’ils veulent. Pas étonnant qu’ils n’arrivent pas à y aller.

La confusion est une autre forme d’ignorance. Contrairement à l’ignorance ignorante, dans ce cas, vous savez que vous ne savez pas.

Si vous êtes dans ce cas, dans la plupart des cas :

  • Vous ne savez ce que vous ne voulez plus, mais vous n’êtes pas au clair sur ce que vous ne voulez pas.
  • Ou bien, vous savez ce que vous voulez, mais vous ne savez pas comment y allez. Par exemple, vous pourriez hésiter entre les multitudes d’approches de bien-être qui sont proposés un peu partout.

Je vous en dis plus dans la vidéo ci-dessous avec quelques pistes pour sortir de la confusion …

Comment se sortir de la confusion, même avec des doutes et des hésitations …

 

Retenez que pour sortir de la confusion :

  • Vous n’avez pas besoin de tout savoir pour avancer sur votre chemin du bonheur. Il est juste nécessaire que vous connaissiez votre direction (si vous me suivez, vous savez que la direction c’est le bonheur, et que ce bonheur se trouve en vous-même) et à faire un pas dans cette direction. La suite et donc les prochains pas, vous les découvrirez en chemin. Ainsi, ne pas savoir n’est pas une raison pour ne pas commencer.

  • Vous ne sortirez pas de la confusion par la réflexion, mais par l’expérimentation. Si vraiment vous ne savez pas quoi choisir ou faire, sachez que ce n’est pas en y réfléchissant plus, mais en choisissant une option que vous pourrez déterminer si elle est bonne pour vous ou non. Sur la base de votre expérience, vous pourrez alors vous ajuster.

  • L’antidote à la confusion, c’est l’éducation. Il existe quelques bases utiles à connaître pour démarrer. J’en parle un peu partout sur mon site, mon but étant de rendre accessibles les bases essentielles à connaître pour être heureux en étant Soi. Par exemple, une base à connaître, c’est de suivre votre enthousiasme (j’en parle dans cet article).
    Donc, continuez à lire les articles de ce site et à regarder les vidéos de ma chaîne YouTube. Vous y trouverez des conseils pratiques et des pistes concrètes à mettre en application que vous débutiez ou que vous désiriez aller plus loin.

Obstacle 4 : la peur, l’inquiétude, les angoisses …

C’est la raison principale, les autres ne sont souvent que des raisons superficielles.

Ainsi, la confusion que je viens d’évoquer vient souvent de doutes qui sont alimentés par des peurs.

Si vous prenez le temps pour vous mettre au clair, vous allez réaliser que vous en savez déjà suffisamment : vous avez déjà lu des articles et des livres, vu des vidéos. Vous avez aussi des ressources et tout ce qu’il vous faut pour démarrer ou approfondir une démarche d’éveil de la Conscience qui peut transformer votre vie pour le meilleur.

Alors, qu’est-ce qui vous retient si ce n’est la peur ? Et que pourriez-vous réaliser si vous n’aviez plus peur ?

Ce qui signifie : si vous étiez certain qu’en accomplissant pas à pas la démarche d’éveil de la Conscience qui vous correspond, vous alliez devenir de plus en plus heureux, alors ne l’accompliriez-vous pas sans attendre ?

Mais si ce n’est pas le cas, cela n’indique-t-il pas qu’il y a encore des peurs plus ou moins conscientes à traverser ?

Réalisez ceci : le contraire de la peur, ce n’est pas l’indifférence, c’est la véritable Confiance en Soi. Dans sa forme la plus élevée, la confiance en Soi s’appelle la foi ou la certitude.

Ainsi, si vous ne ressentez pas la confiance, la foi, ou la certitude et donc que vous êtes prêt et enthousiaste à réaliser votre Mission de Vie et votre chemin du bonheur, alors c’est qu’il y a probablement des peurs. Et si vous ne ressentez pas la peur, c’est juste qu’elles sont inconscientes, et néanmoins agissantes.

Pour clarifier cet obstacle de la peur sous toutes ces formes, voici la vidéo que j’ai faite pour vous :

Que pourriez-vous faire pour vous honorer si vous n’aviez plus peur ?

Au sujet de la peur, voici mes recommandations :

  • Prenez en compte que la peur dont je parle ici est la peur mentale, la peur d’Être Vous, et non les peurs naturelles face à un danger immédiat. C’est de la peur mentale, et non des peurs naturelles, que vous auriez intérêt à vous libérer pour vous réaliser et être heureux.

  • Commencez par identifier vos peurs, celles qui gouvernent les conditionnements qui vous maintiennent dans la souffrance. Une simple introspection devrait déjà vous permettre d’identifier vos peurs les plus évidentes.
    Pour vous aider, voici quelques suggestions des peurs parmi les plus courantes : peur d’être jugé et critiqué, peur de ne plus être aimé ou de décevoir, peur d’échouer ou peur de ne pas y arriver ou peur de ne pas être capable, peur de se tromper, peur de souffrir encore plus…

  • Ce n’est pas parce que vous avez peur que vous ne pouvez pas agir. Au contraire, la peur est une indication qu’il peut être judicieux d’y faire face et de la traverser pour vous en libérer. Donc, tremblez, mais osez. Ayez peur, mais agissez. La peur n’est pas le problème, l’important, c’est la réponse que vous donnez à la peur. Je vous suggère d’aller voir la série d’articles que j’ai faite sur la véritable confiance en Soi pour des suggestions plus spécifiques sur l’art de traverser la peur et de vous en libérer, tout en construisant une solide confiance en Vous.

Ultime conseil en attendant la troisième et dernière partie de cette série …

Si vous êtes comme moi, vous avez sans doute remarqué que vous êtes concernés non pas par un, mais par plusieurs de ces obstacles sur votre chemin d’éveil et du bonheur. Alors que pouvez-vous faire dans ce cas ?

Je vous suggère de choisir un et un seul des obstacles que vous avez pu identifier et de travailler dessus en mettant en application un des conseils proposés.

En comprenant qu’aucun de ces obstacles ne vous empêche réellement de cheminer vers le bonheur, et que travailler sur un de ces obstacles fait partie du chemin, alors vous réaliserez que le bonheur est possible, que le bonheur est un choix et que rien ne peut vous empêcher d’être heureux.

S’il vous reste encore des doutes dans la multitude des conseils que je propose, alors commencez je vous suggère de commencer par le conseil qui dit d’appliquer ce que vous lisez.

D’après mes observations, la plupart des gens sont bloqués au stade de la réflexion, où ils accumulent des informations sans les appliquer.

Si vous aspirez à l’éveil de la Conscience, au bonheur et à vivre l’Amour, alors sachez que le chemin qui vous y mène est un chemin vivant, c’est-à-dire fait d’expériences et non de théories. La théorie est utile, mais vous passez plus de temps à appliquer qu’à étudier, c’est à ce moment que votre vie décolle vraiment vers le meilleur de vous-même.

Comme d’habitude, je réponds directement et avec plaisir aux commentaires, questions et demandes que vous pouvez me laisser ci-dessous.

Je vous souhaite une belle continuation et je vous retrouve très bientôt pour voir les derniers obstacles au bonheur et les moyens pour les traverser avec aisance, Marc.

About Marc

Passionné par la vie, je partage mon expérience de l'éveil de la conscience et du développement du potentiel humain à la fois par ce blog et mon activité de coaching de l'Être.
This entry was posted in Vidéos and tagged , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.