Cessez de faire cette erreur fatale !

Erreur oopsSi vous aspirez au bonheur, alors il est une des erreurs parmi les plus courantes que vous devriez éviter, pour ne pas compliquer inutilement votre chemin vers le bonheur et le rendre le plus aisé possible.

Vous pourriez vous éviter bien des difficultés, des souffrances et même des traumatismes sur votre chemin du bonheur en ne faisant plus cette erreur fatale.

C’est à cause de cette erreur que bien que tant de gens investissent depuis des années du temps, de l’argent et de l’énergie pour être heureux et se créer une vie épanouissante; peu y arrivent vraiment.Le bonheur n’est toujours pas au rendez-vous.

La plupart des personnes que je rencontre ou que j’accompagne sont soit :

  1. dans la situation où il vivent des hauts et des bas en alternance et sans véritable espoir que les choses s’améliorent sur le long terme.
  2. Ou bien, leur situation s’améliore sur le long terme, mais leur progression est bien lente et surtout laborieuse. Rien ne semble facile à gagner.

Le pire, c’est que dans les 2 situations, c’est que ces personnes trouvent cela normal : “C’est la Vie” comme ils disent. Ces situations où le bonheur devient si difficile semblent normales parce qu’elles sont banales. Alors qu’en réalité, c’est l’erreur fatale qui est banale et qui rend le chemin vers le bonheur ardu,

Vous êtes-vous déjà retrouvé dans une de ces 2 situations ? Si Oui, cela indique probablement que vous faites aussi cette erreur fatale et votre vie va pouvoir devenir bien plus facile en procédant autrement comme je vais vous le montrer.

Cessez de faire des efforts pour être heureux !

Oui, l’erreur fatale donc je parle c’est bien celle-ci : c’est la croyance que vous devez faire des efforts pour être heureux et pour vous changer en vue d’améliorer votre qualité de vie.

C’est une croyance fort répandue, y compris parmi les “experts” du développement personnel et du bien-être. Elle est diffusée dans beaucoup de livres et de formations, et c’est pour cela que beaucoup de gens acceptent cette croyance sans la confronter à la lumière de leur propre expérience.

Vous la trouverez sous différentes formes comme :

  • “No pain, no gain”
  • “Pour réussir, vous devez faire des efforts et travailler dur”.
  • “La Vie appartient à ceux qui se lèvent tôt”.
  • “Le génie c’est 1% d’inspiration et 99% de transpiration”.
  • “Forcez-vous à sortir de votre zone de confort et à passer à l’action”.
  • Etc.

Ce que dit cette croyance, c’est que le changement peut être forcé par la volonté. Que certaines actions sont bénéfiques et donc que vous devriez les faire, même si vous n’en avez pas envie, même si vous devez vous faire violence puisque c’est pour votre propre bien.

Bien que cela puisse paraître censé à première vue, l’expérience m’a montré qu’utiliser des efforts pour vous changer est le chemin le plus long et le plus difficile. Avancer à coup de “Je dois”, “Je ne dois pas”, “Il faut que je …” va au contraire rendre votre chemin pénible. Comment vous créer un chemin pénible pourrait-il vous rendre heureux ?

Pourquoi “Faire des efforts” ne fonctionne pas ?

Avancer avec le baton et la carotte Ce système basé sur l’effort utilise les punitions et les récompenses pour vous forcer à faire ce que vous avez prévu de faire. Si les punitions et les récompenses peuvent avoir une efficacité relative en terme d’apprentissage et de dressage dans certains domaines, cela ne fonctionne tout simplement pas quand il s’agit de votre épanouissement.

Car le bonheur n’est pas un conditionnement, mais un déconditionnement qui vous mène à un retour à votre état naturel.

Ainsi, à chaque fois que vous faites un effort en utilisant une injonction du type “Je dois …”, au lieu de vous rapprocher du bonheur, vous vous tendez et vous lui tourner le dos.

À court terme, faire des efforts peut sembler efficace, mais sur le long terme, ce que cela créé, ce n’est pas du bonheur, mais de la résistance. Et plus vous utilisez la force pour vous changer, plus il vous en faut pour maintenir ce changement et pour continuer à changer.

La principale erreur dans “Faire des efforts” est que cela entretient la croyance profonde que vous n’êtes pas capable d’avancer si vous n’êtes pas contraint. Cela nourrit la croyance que vous n’êtes pas celle ou celui que vous aspirez à être, qu’il vous manque quelque chose. Cela renforce donc une image négative de vous-même. Et de plus, cela renforce aussi l’idée que le plus important est le résultat et le “Faire” et non l’Être.

Au lieu d’essayer de développer des qualités et des talents par la volonté forcée, ne serait-il pas plus simple et plus sain de laisser aller les habitudes conditionnées qui empêchent l’expression de vos qualités et talents naturels ?

Je sais que cette idée de “Devoir faire des efforts pour s’améliorer” fait partie de la culture ordinaire du développement personnel et je ne cherche à convaincre personne que cela ne fonctionne pas. Je vous invite juste à aller investiguer pour vérifier si cette idée tient debout et plus aller vérifier si cela est vrai pour vous à partir de votre propre expérience.

J’ai moi-même commis cette erreur pendant des années : j’essayais de faire les choses et surtout de me changer par la force avec comme résultat que je revenais à mes anciennes habitudes dès que j’arrêtais d’appliquer la contrainte. Je l’ai aussi enseigné en stage, ce qui a fait que certaines personnes culpabilisaient de ne pas arriver à mettre en oeuvre leurs “engagements”. Il m’a fallu du temps et cela m’a rendu les choses vraiment difficiles tout en retardant le moment où j’ai pu enfin me sentir bien pour de bon. Le paradoxe, c’est que c’est quand j’ai arrêté de vouloir me changer en faisant des efforts que ces changements ont pu avoir lieu. Mais grâce à cette expérience, j’ai fini par comprendre qu’un véritable changement intérieur ne s’obtient pas par la contrainte, mais par la collaboration.

Il m’a fallu quelques années pour comprendre cela. Si j’écris cet article, c’est pour que vous profitiez de mon expérience en réalisant bien plus vite que vous n’avez pas à vous forcer à faire quoi que ce soit pour être le créateur heureux de votre vie.

Attention, cesser de faire des efforts ne signifie pas ne plus rien faire.Il existe une manière alternative d’avancer vers votre bonheur et votre réalisation qui n’utilise pas la force. Cette manière va vous permettre d’être pleinement vous-même et d’effectuer des changements durables et dans la douceur.

Je vous propose de découvrir cette manière dans la vidéo ci-dessous :

Rien se sert de vous forcer pour être heureux,suivez plutôt votre enthousiasme !

Comme vous l’avez vu dans cette vidéo, la manière vraiment efficace pour être vraiment heureux n’utilise pas la force, mais l’intelligence et l’Amour. De cette manière, votre évolution intérieure se fait à la fois doucement et surement. Mais surtout, le bonheur n’est plus un résultat que vous espérez atteindre dans le futur, il est présent sur votre chemin dès maintenant dans chacun de vos pas.

Comment serait votre vie sans faire des efforts ?

Si vous avez encore l’habitude de “forcer” pour obtenir ce que vous voulez, je vous invite à tester la manière alternative pendant une période de temps donné. Je vous propose durant les 30 prochains jours de remplacer cette habitude par celle de “Suivre votre enthousiasme”, “Vous faire confiance” et donc de faire les choses seulement à partir d’un élan joyeux.

Notez ce qui se passe en vous quand vous n’être plus forcé de faire quoi que ce soit. Qu’est-ce qui se met en place ? Et comment vous sentez-vous jour après jour ?

Faites un bilan à différents moments et au bout des 30 jours pour constater votre évolution et l’impact que cela a de vous faire confiance. Maintenant que vous avez votre expérience directe, vous savez ce qui fonctionne le mieux : faire des efforts ou bien être intelligent et suivre votre enthousiasme.

Laissez-moi un commentaire pour me raconter votre expérience et ce que vous en avez retiré.

Par exemple :

  • Avez-vous été surpris par le fait qu’en renonçant à faire des efforts et en vous faisant confiance, vous alliez cheminer bien plus facilement vers le bonheur ?
  • Est-ce que cela a été facile de renoncer à cette habitude de “forcer pour y arriver” ?

Si vous avez eu des difficultés, dites-moi aussi ce qui s’est passé et je vous donnerai des indications supplémentaires pour que vous aussi vous profitiez d’une vie basée sur l’enthousiasme et non sur l’effort.

Au plaisir de vous lire et de partager, plein de bonheur sans effort dans votre vie, Marc.

About Marc

Passionné par la vie, je partage mon expérience de l'éveil de la conscience et du développement du potentiel humain à la fois par ce blog et mon activité de coaching de l'Être.
This entry was posted in Divers, Vidéos and tagged , , , . Bookmark the permalink.

5 Responses to Cessez de faire cette erreur fatale !

  1. Monique Perrot-Lanaud says:

    Bonjour Marc,
    je vous souhaite une très belle année 2015. Pour moi, elle sera plus belle encore grâce à vous. Ça a déjà commencé !
    Un très grand merci pour vos messages, et particulièrement celui ci-dessus.
    J’ai la chance d’être pour trois semaines dans un environnement de « demi-vacances » et j’en profite pour mettre en œuvre l’approche sans efforts. Je suis stupéfaite de constater que, d’emblée, ça permet une série de prises de conscience sur le nombre de fois où je m’oblige à faire ci ou ça (pour « mon bien » !). C’est le premier pas.
    Je reviendrai vers vous à la fin de la période pour la commenter.
    Je vous suis très reconnaissante, je vous souhaite tout le bien possible.
    Monique

  2. Jérémy says:

    Bonjour!

    Marc, Marc, Marc ; je remercie la dépendance affective qui m’a permis de découvrir ton site!
    C’est simple, lorsque j’ai lu cet article (l’erreur fatale) et visionné la vidéo, j’ai tout arrêté et suis allé marcher puis m’allonger prendre le soleil. Et là..tout à commencé!
    Ma journée a été absolument extra, et c’est peu dire! Tout me souriait, dans tous les sens du terme! Et que dire de ma nuit! :D
    Après ce test de 1 jour, je sais ce que je vais faire les 29 prochains (et au delà!)

    Ta vidéo sur la dépendance affective m’a également beaucoup aidé dans le sens où je ne suis pas cette dépendance, c’est ‘juste’ une partie de moi qui a des pensées/comportements de ce type ; au fond, je l’ai toujours su, mais expliqué de cette manière, c’est absolument divin!

    J’ai beaucoup à dire, et je vais concentrer le tout en un mot: MERCI!!!

    Que ta lumière puisse inspirer toutes les personnes qui veulent découvrir qui ils sont réellement!

    • Marc says:

      Bonjour Jérémy,

      Merci pour ton témoignage et je suis heureux de lire que ce que j’ai partagé ait pu t’apporter cet éclairage.

      Alors pour continuer ce cycle, je t’invite à redonner ce que tu as reçu, à partager ton expérience pour qu’elle puisse servir à d’autres comme je l’ai fait moi-même, pour créer un cycle d’Amour et d’éveil de la Conscience sans fin.

      Bien à toi, continues à laisser briller ta lumière, Marc.

  3. Nat says:

    Bonjour,
    Je suis tombée sur votre vidéo par hasard si je puis dire! puisque cela fait quelque temps que je cherche une solution pour sortir de mon état de désespérance! et comme vous dites si bien, combien de personnes disent, me disent de faire, d’être dans l’action sauf que rien ni fait! J’angoisse, je culpabilise, je me sens nulle et j’en passe! Et au final je n’arrive à rien! je ne trouve pas mon chemin de vie, ma place et pourtant je cherche, encore et encore, j’écris, je lis, etc. et toujours rien! Bref tout ça pour dire que rien que de savoir que finalement insister, forcer n’est peut-être pas la solution qui me convienne, me détend, me soulage même! Je suis vide et vidée et je n’ai envie de rien si ce n’est de calme, de sérénité et surtout de non jugement! Je ne sais pas qui je suis, je suis perdue et je me demande bien pourquoi je suis encore en vie! Paraît que j’ai un instinct de survie très développé! quelle aubaine! Donc merci pour ce message qui me donne un peu d’espoir! un jour j’espère retrouver de la force et du courage…

    • Marc says:

      Bonjour Nat,

      la solution ne se trouve pas dans la réflexion, car celle-ci est contaminée par la peur et l’ignorance. La solution est dans la décision, l’engagement, la responsabilité. Autrement dit, je vous recommande d’entreprendre une démarche thérapeutique réelle, de vous faire accompagner.

      Ne restez pas seule avec vos problèmes, la rumination n’apporte rien de bon. Chercher, lire et écrire sont insuffisants, les blessures ne se guérissent pas dans la solitude, vous avez besoin d’être accompagné.

      Maintenant, si vous préférez rester seule, c’est votre liberté. Sachez juste que c’est le moyen le moins efficace que je connaisse pour aller mieux. Passez à l’action ne peut venir que de vous, pas de la culpabilité ou des conseils d’autrui.

      Passez à l’action non parce que quelqu’un vous le dit, mais par Amour de vous-même.
      Même la souffrance n’est pas une motivation suffisante pour se bouger, car tant de gens souffrent et pourtant, ils continuent à alimenter chaque jour leurs schémas de souffrance et de leurs conditionnements.

      Il n’y a rien à espérer, juste à décider et à agir, quand vous le ferez, votre vie changement pour de bon.

      D’une manière concrète, cela revient à vous demander qu’est-ce que vous être prête à faire maintenant par Amour, et à le faire à partir de cet élan sincère. Pas à pas, remarquez comment en suivant le chemin de l’Amour, vous revenez vers plus de sérénité, vers Vous-m’aime.

      Bien à Vous et bon courage, Marc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.