La Blessure originelle : quel impact elle a dans votre Vie ?

Dans cette vidéo, je vous propose une introduction à ce qu’est la blessure originelle et l’impact qu’elle a dans votre Vie, que ce soit par rapport à la souffrance que vous vivez et par rapport au niveau de bonheur durable que vous pouvez vivre.

Vous y trouverez :

  • Qu’est-ce que la blessure originelle ?
  • Quel impact elle a dans votre Vie et pourquoi c’est si important de la guérir pour ne plus souffrir.
  • La différence entre de la thérapie sur les blessures du passé et la guérison profonde de la blessure originelle.
  • Une première étape pour aller vers la guérison profonde de cette blessure originelle.
La blessure originelle : comment elle impacte votre vie !

 

Comme vous le voyez, si vous ne vous occupez pas de la blessure originelle, c’est elle qui va s’occuper de vous ! Et juste allez guérir les blessures de l’enfance ne suffit pas, même si cela peut constituer une première étape.

J’espère que cette vidéo aura contribuer à vous donner envie de vous libérer de la souffrance en allant à sa cause.

Laissez-moi vos questions ou commentaire dans l’espace ci-dessous.
J’y répondrai directement ou bien dans une prochaine vidéo.

Dans la Joie de partager, bien à Vous, Marc Fleuriet.

About Marc

Passionné par la vie, je partage mon expérience de l’éveil de la conscience et du développement du potentiel humain à la fois par ce blog et mon activité de coaching de l’Être.

This entry was posted in Blessures du passé, Thérapie de l'Être, Vidéos and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

31 Responses to La Blessure originelle : quel impact elle a dans votre Vie ?

  1. Valerie says:

    Merci Marc pour cette vidéo. Je comprends bien cette notion de blessure originelle et je comprends mieux tout ce que j’ai eu à vivre et ces jeux de miroirs, la souffrance des uns reflétant celle des autres. Aujourd’hui, j’aimerai savoir comment faire concrètement pour en sortir durablement et ne plus être une éponge à la souffrance des autres ? Je vous remercie d’avance et vous souhaite une belle journée. Valerie

    • Marc says:

      Bonjour Valérie,

      Pour répondre à votre demande, je vais aborder dans les prochaines semaines différentes étapes pour la guérison des la blessure originelle et des blessures secondaires que sont les blessures du passé. Restez à l’écoute, mon intention est de partager le maximum de ce qui est possible par des articles et vidéos.
      En attendant, comme une première étape vers la guérison, vous pouvez commencer à identifier cette blessure de séparation derrière chaque souffrance de votre vie. Par exemple, en prenant conscience de l’identification inconsciente au personnage de victime séparée dans cette situation de souffrance.
      Puis en vous demandant si vous souffririez sans cette identification.

      J’espère que ces suggestions suffiront pour vous mettre sur la piste en attendant quelque chose de plus précis et complet. Sinon, je reste à l’écoute.

      Bien à Vous et belle journée, Marc.

  2. mathieu says:

    merci Marc pour cette vidéo, je suis ok avec ce que vous dites, c’est le travail que j’ai fait être passée pour les blessures secondaires pour arriver finalement à la première blessure, la séparation avec Dieu, et ensuite la séparation du ventre de mère toute ma vie n’a été que séparation,aujourd’hui ce que vous dites fait écho en moi,
    mais cela n’empêche pas, que le corps a des mémoires qui nous fait ressentir des choses pas agréables
    merci
    bonne journée

    • Marc says:

      Bonjour Mathieu,

      Belle réalisation que vous avez, toute la souffrance vient bien de cette séparation.
      Concernant les mémoires du corps, vous allez pouvoir les libérer bien plus aisément une fois que la racine, c’est-à-dire la blessure originelle) a été libérée. Car une fois la racine tranchée, il vous suffit d’accueillir ces mémoires en tant que sensations corporelles pour vous en libérer.

      Belle continuation et Bien à Vous, Marc.

  3. nadine says:

    Bonjour,

    Je viens de découvrir votre site que je n’ai pas encore fini de parcourir et je tiens à vous remercier pour votre partage et vos conseils.
    Au sujet de cette vidéo, j’ai compris théoriquement ce qu’est une blessure originelle, et pour avoir fait un long travail de recherche sur mes blessures du passé, j’avais bien remarqué qu’il devait y avoir autre chose de plus profond, car mon travail sur mes blessures du passé ne m’ont pas aidé, j’ai trouvé mes blessures mais cela ne suffit pas.
    J’ai compris la théorie mais pas concrètement ce que peut être ma blessure originelle.
    Pourriez-vous nous donner quelques exemples de ce que pourrait être une blessure originelle pour certains avec en parallèle ses blessures du passé afin de nous éclairer ?

    En vous remerciant par avance, votre site est vraiment très instructif et profond, merci encore.

    • Marc says:

      Bonjour,

      pour vous éclairer plus sur la différence entre les blessures du passé et la blessure originelle, sachez déjà que ces 2 sortes de blessure sont liées. La Blessure originelle est à la racine de toutes les blessures du passé.

      Vous pouvez donc en retrouver la trace dans n’importe quelle blessure du passé, en remontant le fil jusqu’à la source. C’est un travail que je propose habituellement en séance individuelle ou dans les séminaires de guérison des blessures, mais si vous avez l’habitude de la méditation profonde et des processus d’introspection, vous pouvez le tenter seul.

      Allez trouver la peur et la peine qui sont communes à toutes les blessures du passé et vous trouverez aussi la blessure originelle.
      Vous pouvez aussi partir de l’angoisse de la mort ou de la peur de vivre qui sont universelles pour aller vous reconnecter directement à la blessure originelle.

      Attention, se reconnecter à la blessure originelle n’est que le début du processus de libération !

      J’espère que ces éléments seront suffisants en tout cas pour vous donner une première expérience de cette blessure à l’origine de toute la souffrance.

      Bien à Vous, Marc.

  4. nadine says:

    Merci beaucoup Marc pour vos précisions. Serait-il possible de nous donner un exemple concret pour mieux se rendre compte ? Merci infiniment :)

    • Marc says:

      Oui, car bien que la blessure originelle soit universelle et à la source de toute souffrance, elle se manifeste en chacun d’une manière différente, notamment à travers des différentes blessures.

      Par exemple, certaines personnes ressentent une angoisse le matin au levé. D’autres pensent à la mort tous les jours. Cela peut être aussi un sentiment de manque ou une insatisfaction, quelles que soient les circonstances.

      Ainsi, j’ai eu le cas d’une personne qui avait tous les critères selon les normes de la société actuelle pour être heureuse : mariée dans une belle relation harmonieuse, avec des enfants, la santé, un travail intéressant , de l’abondance financière, du temps libre pour les loisirs … Et pourtant un manque de sens dans sa vie, une sensation de vide qui surgit dès que le flot des occupations s’estompe un peu et qu’elle se retrouve seule face à elle-même, ou même parfois seule parmi les autres !!!

      Il est aussi utile de se rappeler que chaque blessure d’enfance est en réalité l’expression de la blessure originelle. Vous retrouverez donc la blessure originelle au coeur de l’abandon, du rejet, de l’humiliation, de la trahison et de l’injustice. En observant attentivement ce qu’elles ont toutes en communs dans votre propre expérience, vous toucherez le coeur de ce qui les relie toutes, une sensation de manque, de vide existentielle, de peur de disparaitre …
      J’espère que ces exemples vous auront donné envie d’aller voir dans votre expérience directe comment la blessure originelle vous apparait, car c’est là que commence le processus de libération.
      Belle exploration et à bientôt, Marc.

  5. boyera says:

    Bonjour Marc, et merci pour votre aide.
    Si j’ai identifié personnellement la blessure originelle comme etant la séparation violente avec la mère lors de la naissance, arrachement d’un « tout amour »générant peur, sentiment de séparation , insécurité. Sentiment de n’être finalement plus que soi-même, seule à côté des autres au lieu d’être, comme avant la separation,faisant partie d’un tout, un seul être comprenant l’ensemble de l’humanité.
    Voilà ma compréhension des choses… mais maintenant, comment en guerir? comment retrouver cette plénitude confiante, comment ne plus souffrir de separation?
    Merci d’avance.
    Bien à vous,
    Anne

    • Marc says:

      Bonjour Anne,

      l’identification de cette blessure est une première étape, qui consiste à la fois à reconnaître cette blessure originelle de séparation et aussi à comprendre qu’elle est la cause de toute la souffrance dans votre vie.

      Une fois cela réalisé, il est important de réaliser que la séparation n’est pas réelle, c’est seulement une illusion.

      Cette blessure originelle est constituée à la fois de la croyance et de l’impression d’être séparé.
      La guérison consiste donc à reconnaître votre véritable nature, la Conscience, qui n’est séparée de rien.

      Cela demande une investigation profonde et sincère tant dans le champ mental pour mettre fin aux croyances de séparation, qu’au niveau corporel pour relâcher cette impression d’être séparé.

      Vous pouvez commencer à la mener dès aujourd’hui, mais le plus simple et aisé de loin pour mener à son terme cette investigation consiste à vous faire accompagner.

      Bien à Vous et belle investigation, Marc.

  6. Louis says:

    Salut Marc,
    Trouver la vraie blessure émotionnelle n’est pas évident.
    J’ai une relation amoureuse depuis plus de trois ans. Je n’ai plus jamais voulu d’amoureux depuis 25 ans. Mauvais début avec ce gars qui est en couple depuis 25 ans. Il veut le laisser depuis plus de 5 ans, il l’a fait pour moi mais ça n’a pas fonctionner. Je ne voulais plus car plus confiance en lui du fait qu’il trompait celui-ci depuis tout ce temps, et bien autres choses.
    Est-ce possible que ma blessure originelle provienne d’un commentaire que m’a
    fait mon premier conjoint.
    Ou d’avoir vu ma mère pleurer un jour parce qu’elle se sentait rejeter des femmes de sa parenté quand j’avais 11 ans environ et ça m’a marquer. Je n’acceptais pas de la voir pleurer pour ça. Alors je me sent rejeter de celui que j’aime vraiment.
    Je me sent très dépendant affectif.

    Je sais mon explication n’est pas vraiment claire.

    Merci Marc.
    Louis.

    • Marc says:

      Salut Louis,

      en réalité, vous n’avez pas à trouver votre vraie blessure émotionnelle, car c’est elle qui vous trouve.
      Autrement dit, votre vraie blessure, c’est celle que vous vivez en ce moment, tous les jours. Ce sont ces états de souffrance qu’ils prennent la forme de solitude, de désespoir, d’abandon, etc.

      La question à vous poser est donc : quels sont les états que je vis en ce moment et qui me font souffrir ? En les identifiant, vous avez les points d’entrées de vos principales blessures, parmi celles qui sont activées.

      Ensuite, votre blessure originelle ne peut provenir d’un commentaire de votre premier conjoint, car la blessure originelle est antérieure. La blessure originelle, c’est la blessure de séparation avec Ce Que Vous êtes Vraiment. Cette séparation est une illusion, mais elle n’en est pas moins douloureuse.

      Par contre, le commentaire de votre premier conjoint peut activer cette blessure originelle.

      Quoi qu’il en soit, je vous invite à ne pas tant chercher à comprendre vos blessures au niveau de l’histoire, d’où cela vient, par qui, etc., mais à vous focaliser sur les états d’être que cela vous fait vivre.

      Tout le processus de guérison se résume à : apprendre à accueillir ces états, à les vivre depuis la Conscience que Vous êtes, dans une compréhension éclairée et une intention d’Amour.

      Selon mon expérience, c’est de loin le chemin de libération le plus direct.

      J’espère que ces explications vous sauront utiles pour entreprendre une démarche directe et radicale pour éradiquer cette souffrance et installer en Vous l’Amour de Soi.
      S’ouvrir à cette possibilité et l’expérimenter peut changer votre vie pour le meilleur, bien cordialement, Marc.

  7. claire says:

    Merci beaucoup à vous Marc de nous permettre d’évoluer. Merci à tous ceux qui ont mis un commentaire et merci à Marc de leur avoir répondu cela permet d’augmenter la conscience de-qui-nous-sommes-réellement..

    Parfois la compréhension de certaines choses me donne l’illusion d’avoir avancée, d’avoir franchi un cap ..et finalement l’expérience me rappelle durement qu’il reste toute la vie pour continuer.

    L’esprit comprend mais la matière forme j’ai l’impression. Ne devons nous pas transcender notre corps-matière afin d’Etre ?Ou dépasser l’expérience et ressentir la liberté de l’Amour inconditionnel ? Ou ne devons nous pas vivre pleinement l’Amour dans toute sa splendeur et sous différentes formes afin de pouvoir nous sentir libre mais serein car finalement liés les uns aux autres depuis l’origine ?

    Claire

  8. Severine says:

    Bonjour Marc,
    Je découvre votre site et vos vidéos sur youtube, et découvre aussi que vous répondez aux questions et pouvez offrir des consultations via skype. Voulez-vous bien nous donner plus de détails ?
    J’ai une question concernant les blessures de l’ame et la blessure originelle. J’ai lu et entendu dans des vidéos qu’elles sont protégées par des gardiens, pompiers…qui nous empêchent d’en prendre conscience. Comment faire pour avancer tout de meme ?
    Je me demande aussi comment remonter a la blessure originelle si elle est inconsciente ou trop ancienne. J’ai deja essayé avec des séances d’hypnose, mais en vain. Je suis juste arrivée a remonter a des blessures conscientes et (peut être ?) a les guérir.
    Merci d’avance,
    Severine

    • Marc says:

      Bonjour Severine,

      les gardiens et pompiers ne sont pas réellement ds obstacles pour vous empêcher de prendre Conscience. Les gardiens et pompiers ne sont que la manifestation d’une stratégie de protection.
      Le véritable obstacle est l’identification à la personne, le véritable verrou est l’ego.

      Quant à la blessure originelle, elle n’est pas inconsciente, au contraire, elle est présente dans chaque souffrante. Les blessures d’enfance sont des dérivés de cette blessure originelle. Car e, vérité, il n’y a qu’une blessure, celle de se croire séparer de Soi.

      Selon moi, la véritable mesure de la guérison, c’est le bonheur et c’est votre capacité à aimer. Donc si vous êtes heureuse et que votre bonheur déborde par Amour, c’est qu’il y a eu une véritable guérison.

      Les séances que je propose permettent de rendre tout ceci concret par votre propre expérience. Par exemple, une séance vous permet de remonter jusqu’à la blessure originelle depuis n’importe quelle situation de votre vie qui vous préoccupe et de vous en libérer. Et elle vous permet, par votre expérience directe de savoir que la guérison est effective.

      Ce que vous apprenez en séance vous sert toute votre vie. Autrement, vous pouvez ré-utiliser votre expérience de la guérison d’une séance pour vous libérer de toutes les situations douloureuses de votre vie : vous êtes autonomes une fois que vous avez intégré en vous quelques gestes intérieurs simples que vous avez pratiqués.

      L’intention première de ces séances, au-delà de se libérer des blessures de l’âme, de la dépendance affective est le bonheur. Ces consultations sont là pour vous montrer que c’est possible et pour vous aider à vous mettre en chemin.

      Je vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année, bien à Vous, Marc.

  9. jeje says:

    Bonjour marc,
    Tout dabord je vous remercie pour tous les bons conseils que vous donnez dans vos video.J aimerais savoir par rapport a ma situation quel pourrait etre la blessure originel si vous en avez une idee: je souffre terriblement de crise d angoisse qui je pense est du a une dependance affective avec un parent, ce qui m arrive a chaque fois c est toujours ou la plupart du temps celle ci ; des que je me retrouve seul je commence a paniquer je me sent seul au monde abandonne j ai limpression qu il va m arriver quelques choses et que personne ne pourra venir a mon secours je le suis bien plus des que je suis avec mon enfant car j ai peur de faire une crise a ces cotes.. pourtant je suis tres entoure par des gens qui m aimes mais rien n y change..j apprehende toujours de me retrouver seul alors je me dis non tu ne dois pas te sentir mal car tu dois etre a la hauteur pour ton enfant etc..comment sortir de se mecanisme de controle par exemple?
    Merci d avance
    jeje

    • Marc says:

      Bonjour Jeje,

      en fait, c’est très simple : la blessure originelle, comme son nom l’indique est à l’origine de toute la souffrance qui vous mine.

      Donc, elle se trouve au coeur de vos crises d’angoisse. Et le remède que je recommande est toujours le même : plutôt que de s’occuper des causes superficielles (parents, regards des autres), j’invite à revenir à l’origine, la cause des causes : la croyance et l’impression d’être une personne séparée.
      La cause des cause est dans une identification incorrecte, c’est de se prendre pour qui vous n’êtes pas. Toute la souffrance revient à cela.

      La souffrance et les angoisses que vous vivez sont celles de la personne à laquelle vous êtes identifiée. Le remède universelle est toujours le même : c’est la reconnaissance de Qui Vous Êtes Vraiment qui vous libérera.

      Selon mon expérience, traiter seulement les causes superficielles peut vous apaiser, mais la véritable libération, celle où vous goûter le bonheur d’être ce que vous êtes vraiment ne se réalise qu’en vous reconnaissant.

      Ce chemin vous est accessible à vous comme comme à chacun, c’est votre choix, votre liberté de l’emprunter.

      Tous vos symptômes d’angoisses sont en réalité une invitation à aller guérir à la Source, à vous reconnaitre.

      Qui êtes-vous réellement, ici et maintenant ? La réponse que vous cherchez est dans cette direction.

      Bien à Vous et merci pour votre contribution, Marc;

      • jeje says:

        Bonjour marc,
        Merci beaucoup pour votre reponse cela m apporte deja beaucoup.
        Pensez vous que la lecture des livres de lise bourbeau puisse m amener sur le chemin de la guerrison? Pour reconnaitre qui je suis vraiment.
        bien a vous
        cordialement

        • Marc says:

          Bonjour Jeje,

          si ce livre vous inspire, parle à votre Coeur ou vous rappelle ce que vous savez déjà au fond de vous-même, alors Oui, ce livre peut vous amener et participer à votre chemin de guérison.

          De mon côté, ce sont les livres de la série « Conversation avec Dieu » qui m’ont le plus aidé sur ce chemin de la guérison et de la reconnaissance de Ce Que Je Suis Vraiment.

          Alors laissez-vous inspirer et parler votre Coeur, tous les livres qui répondent à cet appel sont bons pour vous, bonne lecture, Marc

          • jeje says:

            Merci de votre reponse je vais commencer par la..j espere mieux me connaitre apres cela. C est dur lorsqu on es perdu ne plus savoir qui l on ai vraiment ni savoir ce que l on aime vraiment..
            cordialement
            jeje

  10. jeje says:

    J ai juste oublie une petite precision la nuit mes angoisses s amplifie je me sent emprisonne peut etre ce details pourra vous donnez une idee..
    encore merci

  11. jeje says:

    En lisant vos articles je me remet beaucoup en question pour chercher la veritable source de cette angoisse qui me ronge de l interieur en reflechissant quand je suis angoisse et que j ai peur de faire une crise je pense souvent au regard des autres sur moi (ma famille mes proches..)je me dis qu est ce qu ils vont pense de moi si je me comporte ainsi ils vont pense que je suis capable de rien dans ma vie c est encore une precision dont je voulais vous faire part.
    cordialement
    jeje

  12. soucheyre says:

    Bonjour, je vie en couple et oui la vie en couple éveil, réveil, et révèle des blessures… c’est ainsi qu’en cherchant des infos sur le sujet je suis tombée sur.vos informations libératrices («LiberActrice») . Ainsi je souhaite vous faire partager mes réactions, ce que je crois avoir compris… : LA Blessure Originelle est à l’origine de toutes nos blessures. LA Blessure Originelle n’est autre que la croyance ou l’illusion d’être séparé de soi donc de ne pas s’accepter tel que l’on n’est (tel que l’on «naît») . Ainsi acceptons nous tel que nous sommes. En effet, peut-être qu’en «lachant prise» et en se disant «je me sens comme si ou comme ça, ce n’est pas agréable, ça me procure tel ou telle sensation physique ou telle pensée mais je l’accepte avec amour et bienveillance. C’est ainsi. » En effet nous n’avons pas de contrôle sur notre passé mais nous pouvons maîtriser notre avenir et avant tous notre présent. J’ai tout de même le sentiment que l’acceptation des blessures passe par un minimum de compréhension de celles ci. Et il est vrai qu’on a envi de «savoir» d’où elles viennent… mais est-ce réellement possible? Finalement, peu importe d’où elles se sont formées, qui serait «le responsable» de nos malheurs. Notre responsabilité à nous et Le plus important est de ne pas leur donner leur place dans l’épuisement de notre énergie. C’est comme si à notre naissance, à notre origine nous avions un sac à dos bien rempli et qu’un jour nous décidions de garder et jeter certaines choses afin de se sentir plus léger et d’avancer… J’aime beaucoup cette phrase qui dit « La Vie c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre» ( A. Einstein) :-) . Un grand Merci Marc pour votre partage bienveillant. Je vais continuer à explorer vos vidéos et articles forts intéressants et qui me paraissent juste. MERCI. Caroline.

    • Marc says:

      Bonjour Caroline,

      Merci de partager vos compréhensions. Car c’est quand vous vous appropriez ces compréhensions en les traduisant par votre mots et dans votre expérience qu’elles deviennent effectives.
      Non, il n’est pas utile de connaître d’où viennent toutes ces blessures, car ce genre de pré-occupations dispersent de ce qui est vraiment important. D’où qu’elles viennent, ce qui compte, c’est d’Être Libre de tout cela.
      De plus;, toutes les blessures ont la même origine : l’enfance, et plus profond encore: la blessure originelle donc la séparation avec Soi-même. La solution est toujours la même : Re-Connaissance de Soi qui amène à l’Amour de Soi.

      Bien à Vous, de tout Coeur, Marc.

  13. Sam says:

    Bonjour Marc, merci infiniment pour cette video qui résonne profondément en moi…
    J’aurai voulu être guider vers toi bien avant la fin de 2016 mais il vaut mieux tard que jamais …
    Que nous propose tu comme protocole pour guérir et être enfin délivrer une bonne foi pour toute du corps de souffrance? Pour enfin Etre libre d’Etre …
    COEURdialement :)

    • Marc says:

      Bonjour Sam,

      Le protocole que je propose pour se délivrer de la souffrance se résume : à prendre conscience et décider vraiment à partir de son Coeur.

      Car c’est en prenant conscience de ce que nous sommes Vraiment, et des schémas de conditionnement qu’il est possible de s’en libérer.

      Cela demande aussi une vraie décision. Est-ce que je veux rester avec ou est-ce que je choisis d’aller vers la Vérité de ce que je suis ?
      Cette décision revient à dire OUI à ce qui aspire en chacun de nous à l’Amour, la Liberté, la Vérité. C’est par cette décision que va s’amorcer le processus de guérison. Cette décision revient à se dire : Oui, Maintenant, je suis prêt à être libre, à reconnaitre ce que je suis.
      Une fois cette véritable décision est prise, je recommande alors de se faire accompagner dans ce processus de libération pour trouver le soutien et rendre le processus bien plus aisé, en évitant de tatônner.
      Se faire accompagner est le témoin de notre véritable engagement à être libre, libre de la peur, de la souffrance, des blessures et des conditionnements.

      Je vous souhaite un très beau processus de libération, bien à Vous, Marc.

  14. Christel says:

    Bonjour, C’est biblique ce que vous décrivez,par analogie cela fait résonance et écho avec le péché originel qui découle de l orgueil certes(celui de lucifer en 1° et d ‘ Eve en 2°), mais qui a pour conséquence La Séparation (chute) d’ avec l unique créateur de cet univers,Dieu(jésus christ pour moi) ,et qui a entrainé (ce péché)la souffrance et la mort ,puisqu’à à l’origine il est écrit que nous étions crées immortels(biologiquement,nous n’avions pas vocation à mourir,dépérir et souffrir) même si notre âme et notre esprit restent immortels nous ressentons les effets de cette séparation par le poids de nos corps lourds enfermants et imparfaits et de nos faiblesses psychologiques et spirituelles aliénantes qui sont des blessures avec lesquelles nous nous débattons dans la vie. Dur de trouver la paix quand on a pas l’ espérance, la foi ou pour d’ autres la croyance en l énergie,l éveil,l ‘univers ,la conscience et que sais je encore… Je suis donc complètement d’accord avec votre raisonnement et votre déduction sur la cause ,même si je ne peux être en accord avec le nom que vous donnez à cette Source . merci à vous de votre partage soyez béni. Christel :)

    • Marc says:

      Oui Christel, la Vérité a de nombreuses résonance en effet. L’important est de trouver celle qui parle à votre Coeur. Merci pour votre partage, Marc.

  15. Damien says:

    Bonjour Marc,

    Je viens de faire un cheminement qui m a conduit a la blessure originelle c est d ailleurs ainsi que je trouve votre site.
    Vous pointez la sur une clef importante dans le chemin vers soi et la guerison !
    Par contre, j y verrais quelques nuances que vous n abordez pas. J aimerais les partager avec vous et connaitre votre point de vue.

    Si je suis d accord sur le principe, pour l’experimenter, que les blessures de l enfance, et de l ame a travers les vies font pour une grande partie resonnance a la blessure originelle… selon moi, pour bien couper la racine, il faut avoir ressenti toutes ses composantes.
    Je crois que pour remonter a la racine et s en debarasser il faut etre passe par l experimentation de toute son expression et ses manifestations.

    Aussi, il me parait hors de propos d essayer de couper la racine directement sans avoir fait l experience et l integration de ses manifestations… Sans integration de toutes ces composantes, la comprehension de la racine n est que partielle et je crains que s en debarasser dans toute sa dimension ne soit pas possible.
    A vouloir couper la racine trop tot, en ayant qu une comprehension partielle de ses ramifications, je crains qu’on ne laisse des residus qui pourraient faire germer d autres pousses.

    Par extension, n est ce pas la le but du karma, d experimenter et vivre dans la matiere aussi, cette souffrance originelle pour la comprendre par d autres biais, avec d autres yeux. Est ce qu une tentative d’essayer de guerir trop tot de cette souffrance dans son cycle d evolution n’ est pas non seulement vouee a l echec mais ne nous couperait pas d un chemin d integration emotionnelle importante.

    Je crois qu’il faut que chacun remonte a la source de leur souffrance a son rythme en suivant son chemin d’evolution, parfois long…. En affirmant que couper la racine nous debarassera de la souffrance, on peut creer une attente, un but dans le coeur de celui qui ecoute qui le detourne de son chemin de vie.

    Pour resumer, je dirais :
    A prendre des raccourcis, on pense couper le chemin pour aller au but …
    Mais en evolution, le chemin est le but.

    Chaleureusement

    • Marc says:

      Bonjour, Damien,

      votre remarque m’étonne, car c’est précisément le contraire qui se passe. C’est parce que la plupart du temps, donc dans la grande majorité des thérapies, on tente de vouloir résoudre et guérir toutes les manifestations sans s’occuper de la racine qui les cause que ce chemin devient interminable.

      S’occuper des manifestations et des symptômes, c’est que ce qui se fait en général dans le monde moderne : un mal de tête, un médicament. Une douleur au ventre, un autre médicament. Et, ainsi de suite, puisque le déséquilibre du terrain n’est pas traité. L’éradication des manifestations et des symptômes est sans fin, jusqu’à ce que la cause de ces manifestations soit enfin trouvée et traitée.

      Aujourd’hui, il existe des tas de thérapies pour soigner les blessures émotionnelles. Soigner ces blessures de l’enfance, cela peut soulager et c’est utile si cela constitue une étape du processus qui amène à la guérison véritable. C’est une étape ou un complément, mais ce n’est pas le principal.
      Mais sans s’occuper de la véritable cause, qui est la blessure originelle, ce soulagement n’est qu’un répit.

      Le bonheur durable, profond et sans condition est notre Nature véritable, il se révèle quand ce qui l’occulte est mis à jour.
      En réalité, guérir la blessure originelle, ce n’est pas prendre un raccourci, c’est la seule possibilité réelle. S’occuper des manifestations, c’est prendre une rallonge. Comme je l’ai écrit plus haut, ce n’est utile que si la guérison des blessures secondaires amène à s’occuper de la source de ces blessures

      C’est ce qu’enseignent les voies directes d’éveil et de Réalisation du Soi. Il y a bien sûr de la place pour les voies progressives, et c’est à chacun de choisir. Mais sachez qu’une voie progressive se termine toujours par une voie directe, tôt ou tard, il faudra bien s’occuper de la source.

      Pourquoi vouloir souffrir plus longtemps ?
      En ce qui me concerne, mon choix est fait et je partage donc mon expérience pour que ceux qui ne veulent plus passer le restant de leur vie à souffrir puissent constater par eux-mêmes qu’en allant s’occuper de la blessure originelle, c’est toute la souffrance dans leur vie qui se dissout et que leur niveau de Bonheur et d’Amour ne cesse de croitre.

      Comprenez ici que la blessure originelle, c’est la source qui alimente toute la souffrance dans votre vie. Tant que vous n’aurez pas coupé ce robinet, vous n’aurez pas fini d’éponger tous les dégâts que fait couler cette source. Si vous avez une inondation chez vous, je recommande de d’abord couper le robinet et ensuite d’aller éponger les dégâts.

      Pour la blessure originelle, c’est pareil, coupez la source de la souffrance, et pour ce qui reste des dommages émotionnels, vous pourrez vous en occuper ensuite. Dans ce sens vous avez raison, une démarche plus progressive, concernant certaines manifestations, peut être utile en complément de la guérison de la blessure originelle.
      C’est tout le sens de la démarche que je propose sur ce site.

      J’espère que cela éclaire, bien cordialement, Marc.

  16. Micheline says:

    Bonsoir Marc,

    A la recherche d’une solution à mon problème de dépendance affective récurrent, je viens d’écouter quelques unes de vos vidéos et lire certains commentaires ainsi que leur réponses. Dans les situations qui m’amènent souffrance et mal-être, je constate que le point commun est un flagrant « manque de confiance en moi », une honte de moi par rapport aux autres, et une peur panique de « rejet ». Qu’il s’agisse de situations professionnelles ou amoureuse, le résultat est le même… Du coup, j’en suis aujourd’hui au point d’avoir mis ma carrière « de côté » (je travaille toujours, mais n’attends plus rien de ce côté là), et d’avoir renoncé à toute histoire amoureuse depuis longtemps pour éviter « d’avoir mal ». Je m’en sors d’ailleurs plutôt bien en arrivant à être relativement « heureuse » dans une vie sans heurts, mais je dirais, assez « plate »… Il se trouve que j’ai fait récemment une belle rencontre et que je souhaiterais ne pas « l’abîmé » (comme toujours fait jusqu’ici)… Que me conseillez-vous pour me « soigner »?… L’identification de ma blessure originelle vous semble-t-elle atteinte?…
    Dans l’attente, je vous remercie déjà de me lire et de me donner votre avis.
    Désespérément vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.