Question essentielle : Qu’est-ce que cela peut vous faire ?

Comment je me sensPour cette nouvelle rubrique “Questions Essentielles”, je reviens sur une question dont j’ai déjà parlé dans l’article sur les miroirs.

En effet, pour que vous ayez les meilleures chances de percevoir comment cette question peut améliorer durablement la qualité de votre Vie, j’ai estimé qu’un article dédié à cette question si essentielle vous sera utile.

Pour comprendre l’impact que peut avoir cette question, je vous propose une métaphore :

Imaginez un coffre. Dans ce coffre se trouve un trésor : la solution durable à tous vos problèmes et tout ce qui vous perturbe dans la Vie. La difficulté, c’est que ce coffre se trouve dans une pièce dont la porte est fermée à clef.
Que vous faut-il pour accéder à ce coffre et au trésor qu’il contient ?

Il vous faut 2 choses essentiellement :

  1. Le désir profond de vous libérer de tous ces problèmes, le désir sincère de vous réaliser, de connaître la vérité à propos de qui vous êtes. J’en ai déjà parlé dans des articles ici et .
    Si vous n’avez pas ce désir, vous n’arriverez pas jusqu’à cette porte, et surtout vous n’aurez pas envie de la franchir pour accéder à la pièce qui renferme le coffre.
  • La clef pour ouvrir la porte de cette pièce. Le désir ne suffit pas, il peut vous mener à la porte, certes. Mais il vous faut la clef pour entrer. Et c’est justement l’objet de la question essentielle : elle vous indique où se trouve cette clef. Il ne vous restera plus alors qu’à l’utiliser ou pas en répondant ou non à cette question.

Lorsque vous acceptez de répondre à cette question, vous ouvrez la porte. Et lorsque vous y répondez de façon honnête, alors vous êtes déjà dans la pièce. Le plus dur est fait. Sachez qu’avant même d’avoir ouvert le coffre, vous profitez déjà des bénéfices d’être dans cette pièce et non dehors.

Je vais maintenant vous indiquer quelle est cette question et vous saurez alors ce qu’est cette fameuse clef. Je vous donnerai ensuite quelques indications pratiques pour la faire fonctionner. Puis je vous dirai ce que contient le coffre.

La question du jour est …

Cette question essentielle, vous l’avez vu dans le titre. Face à ne situation qui vous perturbe, elle consiste à vous demander :

  • Qu’est-ce que cela me fait ? En particulier : Qu’est-ce que cela me fait vivre ? Et plus précisément : Qu’est-ce que cela me  fait vivre maintenant ?

Cette question vous indique où se trouve la clef : c’est d’aller regarder à l’intérieur ce qui se passe, ce que vous vivez intérieurement face à la situation qui vous préoccupe, qu’elle est votre réaction.

La pièce correspond à votre espace intérieur, la question vous y ramène à chaque fois que vous vous la posez.

Maintenant que vous connaissez cette question, vous avez 2 possibilités :

  1. Si vous ignorez cette question, vous restez à l’extérieur de la pièce avec votre problème. Vous risquez alors de vous faire hypnotiser par celui-ci et de vous contenter d’une solution qui va au mieux vous soulager temporairement.
    .
  2. Si vous acceptez de répondre à cette question et que vous allez voir ce qui se passe en vous, alors vous utilisez la clef  et vous entrez dans la pièce qui correspond à l’espace intérieur de ce que vous vivez. La véritable solution n’est plus très loin alors.
    Ce choix peut vous demander comme un effort,  car il est nécessaire que vous preniez la responsabilité de ce qui vous arrive et d’y faire face. Ce choix nécessite donc une intention puissante et claire de votre part.
    Mais le résultat en vaut largement la  peine. Vous vous apercevrez vite qu’il n’y a que le premier pas qui coûte, et vous ne regretterez pas cette décision : votre vie changera à jamais pour le meilleur.

C’est pour cela que vous poser la question n’est pas suffisant, il est nécessaire que vous y répondiez avec sincérité pour ouvrir la porte. Lorsque vous acceptez de répondre à cette question et que vous allez voir ce qui se passe en vous, vous actionnez la clef et vous accéder à l’intérieur de la pièce, votre espace intérieur personnel.

Voici quelques indications pour bien commencer :

Pour bien utiliser cette question, je vais vous donner non seulement quelques indications pratiques pour bien l’utiliser, mais aussi vous dire pourquoi elle fonctionne.

Indication n° 1 : derrière la question, il y a une intention.

Ce n’est pas la formulation de la question qui est importante, mais la qualité d’intention qui la sous-tend.

Une intention, c’est comme une flèche, elle indique une direction. À l’origine de cette flèche, il y a votre désir profond et sincère, ce désir de vous libérer. Et la pointe de cette flèche indique la direction de votre vécu intérieur.

Ainsi, vous pouvez utiliser d’autres formulations tant que vous partez du désir et aller dans la direction de ce que vous vivez à l’intérieur. Par exemple :

  • Que se passe-t-il en moi ?
  • Qu’est-ce que je ressens ?
  • Qu’est-ce que je crains qu’il se produise ?
  • Quel genre de réaction et attitude ai-je ?

Conseil pratique : utilisez les termes qui soutiennent le mieux votre intention, c’est à dire ceux qui vous aide le plus à voir ce qui se passe en vous, la flèche atteindra son but. Si la question « Qu’est-ce que cette situation me fait vivre ? » ne vous convient pas, testez les autres formulations proposées pour trouver la meilleure pour vous.

Alors, quelle formulation fonctionne le mieux pour vous ?

Indication n° 2 : derrière la réponse, il y a une attention.

Votre réponse à la question, c’est simplement le résultat de votre attention sur ce qui se passe en vous. Il vous suffit de rapporter de manière honnête ce que vous observez dans l’instant. Il peut s’agit de sensations corporelles, d’émotions, de pensées, d’images … Et probablement un peu de tout cela à la fois.

Mais ce n’est pas ce que vous aimeriez y trouver, ou ce qui s’est passé la dernière fois que ce problème est arrivé. Il vous faut une information fraîche. Ce n’est pas non plus votre opinion à propos de ce que vous observez en vous, il s’agit juste de constater sans déformer ni juger ce qui se passe en vous.

Si vous venez de rater votre avion, en vous posant la question « Que se passe-t-il en moi ? », vous trouverez peut-être de la colère, de l’agitation, des pensées de reproches ou encore des images de votre voyage raté.

Conseil pratique : répondez à la question et seulement à la question. N’y ajoutez rien, décrivez seulement ce que vous percevez dans le moment présent.

Indication n° 3 : partir c’est souffrir, rester, c’est s’apaiser.

J’aurai pu dire aussi, si vous faites face, cela s’efface. Autrement dit, restez avec ce qui se passe en vous, à l’observer sans le juger, vous allez vous apaiser.

Cela peut prendre plus ou moins de temps, mais c’est inévitable. Savez-vous pourquoi ?

Tout simplement parce que quand  vous faites cela, vous n’alimentez plus votre souffrance et vous lui permettez de se délier.

À chaque fois que vous essayez de lutter ou de résister à ce qui se passe en vous, vous entretenez votre malaise.

Vérifiez-le : quand vous portez votre attention sur le problème, votre malaise a tendance à s’amplifier. Quand vous portez votre attention sur ce que vous fait le problème, votre malaise a tendance à s’apaiser. C’est seulement votre propre expérience qui vous convaincra que cela se passe bien ainsi.

Conseil pratique : restez avec ce qui se passe en vous à l’intérieur de vous-même en vous posant encore et encore cette question essentielle. Dés que votre attention diverge pour commenter ou juger et non décrire, il est temps de vous demander à nouveau ce qui se passe.

Conseil pratique complémentaire : restez avec ce qui se passe en vous jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux. Si vous quittez trop tôt votre espace intérieur, alors vous risquez de ne pas constater l’amélioration qui survient inévitablement. En restant avec ce qui se passe en vous, vous allez remarquer que cela change tout le temps. Et à un moment, vous vous sentirez mieux. Grâce à cela, vous allez augmenter la confiance à aller dans votre espace intérieur.

Il y a un trésor dans cette pièce.

Si vous jouez le jeu, à elle seule, cette simple question va améliorer votre qualité de Vie. Et je ne peux qu’à nouveau vous inviter à tester pour vous faire votre propre avis basé sur votre expérience.

Cette question a changé ma vie, elle peut changer la vôtre. Désormais, c’est devenu un réflexe pour moi, face à n’importe qu’elle situation qui me perturbe, je mets mon attention sur ce que cela provoque en moi. Et je me sens mieux, j’y vois plus clair et j’ai alors les ressources pour agir au mieux.

Bien sûr, il peut y avoir des situations qui demandent une réponse immédiate, sans passer par la case du regard intérieur. Par exemple, face à un danger immédiat, faite d’abord  nécessaire pour vous préserver. Et une fois en sécurité, allez voir comment vous vous sentez une fois ce danger passé. Mais hormis les cas particuliers, mon expérience m’a convaincu qu’il est judicieux d’aller d’abord voir à l’intérieur ce qui se passe en moi, avant d’agir pour corriger la situation.

Mais ce n’est que le début d’un chemin.  Cette première étape vous a ramené dans votre espace intérieur, la pièce qui contient le coffre au trésor.

Alors puisque que je vous l’ai promis en début de cet article, quel trésor contient ce coffre ?

C’est facile à deviner si je vous dis que cette première étape est une des modalités fondamentales de la thérapie de l’Être. Le trésor qu’il y a dans ce coffre, c’est l’Être Créateur, le Vrai Vous.

Cette question est essentielle parce que de la même façon que vous ne pouvez accéder au coffre et donc au trésor qu’en étant déjà dans la pièce, vous ne pouvez Vous révéler tel que vous êtes vraiment qu’en étant en contact avec votre intériorité.

Sachez aussi qu’une fois que vous vous êtes en contact avec votre espace intérieur, vous avez fait le plus dur. Une fois en contact avec ce qui se passe en Vous, vous allez pouvoir utiliser toutes les ressources des thérapies de l’Être pour vous libérer et pour vous révéler.

Qu’il s’agisse d’autosaboteurs, de blessures émotionnelles, de manque de confiance en Soi, de stress, de traumatismes ou de phobies, la thérapie de l’Être est ce que je connais de plus avancé et de plus puissant pour vous libérer de ces souffrances.

Même les peines les plus profondes comme les blessures du passé peuvent se libérer en quelques instants lorsque vous choisissez de les traiter au niveau de l’Être, le fameux trésor. Si la fameuse question essentielle “Qu’est-ce qui se passe en moi ?” vous conduit à l’intérieur de la pièce de votre espace intérieur, c’est le rôle de la thérapie de l’Être de finir ce chemin pour ouvrir le coffre au trésor de l’Être Créateur, où toutes les peines peuvent se dissoudre.

La thérapie de l’Être est le système le plus avancé que je connaisse pour révéler votre véritable potentiel. Mais elle n’opère que depuis l’intérieur, une fois que vous avez pris la responsabilité et faites face à ce que vous vivez.

J’aborderai dans d’autres articles les étapes suivantes de la thérapie de l’Être qui vous conduisent jusqu’au trésor. Mais vous savez déjà que rien ne peut être accompli sans cette première étape qui est une condition nécessaire pour que vous puissiez vous libérer. Rien n’est possible sans cela.

Le dilemme est le suivant : préférez vous souffrir ou allez voir ce qui se passe en Vous ?

En Vous est le monde des causes. La guérison est seulement possible depuis cet endroit. Cela peut vous demander un peu de courage au début de prendre la responsabilité de votre Vie, mais mon expérience m’a appris que le jeu en vaut vraiment la chandelle.

En fait, cette question essentielle peut vraiment tout changer si vous  vous le permettez.

Alors, expérimentez cette question, allez voir ce qui se passe en vous et faites-moi part de votre expérience à ce sujet.

Que s’est-il passé ? Qu’avez-vous constaté quand vous portez votre regard à l’intérieur plutôt qu’à l’extérieur ?

J’aurai plaisir à lire vos expériences en relation avec cette question et à y répondre.

Quelle que soit votre expérience, cela peut être utile pour tous de la partager.

Bien à Vous et excellent questionnement, Marc Fleuriet.

About Marc

Passionné par la vie, je partage mon expérience de l’éveil de la conscience et du développement du potentiel humain à la fois par ce blog et mon activité de coaching de l’Être.

This entry was posted in Questions Essentielles, Thérapie de l'Être and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Question essentielle : Qu’est-ce que cela peut vous faire ?

  1. Martine BONNEAU says:

    Bonjour, juste après avoir lu cet article j’ai eu l’opportunité d’appliquer vos conseils. J’ai vécu une situation de manière stressante, le stress a totalement et rapidement disparu après être « allée à l’intérieur », puis j’ai trouvé une réponse appropriée à cette situation. Le lendemain j’ai expérimenté avec une amie qui vivait un grand stress et à qui j’ai proposé cette approche : son stress a également disparu rapidement et de façon durable. Waouh ! quelle merveille ! Merci de nous faire partager votre expérience. Je trouve votre site comme une mine de trésors qui me permet de me reconnecter à moi-même, avec des mots très clairs. J’explore et j’expérimente tous ces trésors avec délectation…
    Merci encore et à bientôt de vous lire.
    Martine

    • Marc says:

      Merci pour le cadeau de votre témoignage Martine, je partage mon expérience donner à d’autres les opportunités d’expérimenter à leur tour comment Se relier à Soi et comment c’est simple.

      En effet, « aller à l’intérieur » est une des clefs essentielles et y goûter, c’est l’adopter.

      Au plaisir de partager, Marc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.