De la peur à la confiance en Soi – Partie 2/2 : Le voile de la peur

Sauter-Obstacle-ConfianceAujourd’hui, vous allez découvrir quel est le second écueil pour développer une solide et véritable confiance en Soi et comment vous pouvez l’éviter, ceci en 3 étapes simples.

Vous vous rappelez peut-être du premier écueil à la confiance en Soi qui consiste à confondre la véritable confiance en Soi, l’Être Créateur, avec une confiance basée non pas sur Soi mais sur un reflet appelé image de Soi ou “moi”.

Si cette distinction n’est pas tout à fait claire pour vous,  je vous invite à lire d’abord la première partie de cette série.

En effet, ce second écueil concerne le plus grand obstacle que vous pouvez rencontrer pour développer une véritable confiance en Vous.

Si vous faites quelques recherches sur internet ou dans les livres de développement personnel sur le plus grand obstacle à la confiance, vous trouverez que la réponse qui est le plus  souvent donnée est la peur.

Bien sûr c’est logique. Si quelqu’un manque de confiance en lui, c’est bien qu’il a peur, n’est-ce pas ?

Sauf que la peur n’est pas l’obstacle à la véritable confiance en Soi, la peur est

seulement un obstacle pour la confiance basée sur une image de Soi.

L’obstacle à la véritable confiance en Soi, c’est tout un réseau de croyances limitantes qui génèrent cette peur, je l’appelle le “Voile de la peur”. Le “Voile de la peur”, c’est une manière de penser, une façon de regarder la réalité à travers le filtre de toutes ces croyances.

La peur est l’exemple-type du “faux-coupable”, elle n’est que la conséquence d’adhérer à ces croyances limitantes.

Et justement, croire que la peur est responsable de votre manque de confiance en Vous est justement une des croyances limitantes qui composent le “Voile de la peur”.

Aussi, pour commencer à démonter ce réseau de fausses croyances, je vous propose de commencer par vous montrer pourquoi la peur n’est pas l’obstacle à la confiance en Vous et qu’au contraire, c’est une alliée pour développer cette fameuse véritable confiance en Vous.

Qu’est-ce que la peur et qu’elle est son rôle ?

La peur est juste un signal qui vous prévient d’un danger réel ou supposé. La peur est donc comme le niveau d’essence d’une voiture, elle ne fait que vous alerter que quelque chose réclame votre attention.  La peur est une réaction naturelle et saine, car elle vous alerte en vue de préserver notre intégrité physique ou de vous éviter la douleur.

Elle est donc utile. En quoi le fait que vous ressentiez de la peur montrerait que vous manquez de confiance en Vous ?

Lorsque vous ressentez de la peur, cela signifie seulement qu’il est temps d’être plus vigilant, c’est à dire de porter votre attention à un endroit où vous ne la mettez pas, et non que vous manquez de confiance en Vous.

Si vous marchez dans la rue les yeux fermés, la réaction naturelle de peur qui s’enclenche vous rappelle juste que pour éviter les problèmes, vous avez besoin de porter votre attention sur votre environnement en ouvrant les yeux. Dés que vous les ouvrez, la peur disparaît et la confiance revient, car vous savez que les yeux ouverts, vous avez la capacité à gérer cette situation.

Dans cette situation, il est évident que vous avez besoin de porter votre attention dans la direction où vous marchez pour éviter le danger, mais toutes les situations ne sont pas aussi simples. La question clef est la suivante :

Dans une situation donnée, où devez-vous porter votre attention pour que la confiance en Vous revienne ?

La réponse à cette question est importante puisque c’est grâce à elle que vous allez reconnecter la véritable confiance en Vous.

Mais pour que vous puissiez en mesurer la portée et que vous ayez envie de changer la direction de votre attention la prochaine fois que la peur viendra frapper à la porte, vous devez d’abord examiner les fausses réponses, celles qui ne fonctionnent pas, celle qui augmentent le problème et la peur, et vous devrez comprendre pourquoi ces réponses sont fausses. Cela sera ainsi beaucoup plus facile de vous tourner vers ce qui marche vraiment.

Et c’est là où le voile de la peur entre en jeu, puisque les fausses réponses vous sont indiquées par ce voile. Ce sont les croyances limitantes qui le constituent qui fournissent les indications que vos utilisez pour porter votre attention vers ce qui nourrir la peur plutôt que la confiance.

Ainsi, le voile de la peur peut vous indiquer :

  • De porter votre attention exclusivement sur la situation et non sur ce qui l’entretient ou vous empêche de pouvoir y faire face (les croyances limitantes en l’occurrence).
  • De porter votre attention sur l’aspect problématique de la situation et non sur les solutions possibles.
  • Que la peur étant le problème, vous ne devriez pas avoir peur alors qu’en réalité la peur est votre alliée puisqu’elle vous signale à chaque fois que vous avez intérêt à faire plus attention.
  • Que tout va mal se passer et que vous n’êtes pas capable au lieu d’aller voir en Vous ce qu’il en est réellement, alors que c’est précisément le fait de croire cela qui fait que cette situation se perpétue.
  • Que la solution passe avant tout par la transformation de la situation et non par la transformation intérieure.
  • Que les problèmes se gèrent en les évitant ou en luttant contre eux plutôt que d’y faire face.
  • Etc.

Autant de fausses indications où porter votre attention. Si vous suivez ces indications basées sur le “Voile de la peur”, non seulement vous allez renforcer la peur et le problème, mais surtout, vous allez avoir de moins en moins confiance en Vous.

La difficulté étant que suivre ces indications est devenu avec le temps une habitude. La plupart d’entre-nous ont tendance dans une situation où il y a de la peur à réagir de façon automatique par le contrôle ou la fuite.

Ainsi, l’obstacle à la confiance en Soi, ce n’est pas la peur, mais toutes ces croyances qui en sont à l’origine…

Pour retrouver la confiance, il vous suffit juste de retirer ce voile qui la recouvre en vous libérant de toutes ces croyances limitantes.

Voile Peur-ConfianceSe libérer de croyances limitantes est un vaste sujet que j’approfondirai dans d’autres articles et que je complèterai en fonction de vos commentaires.

Mais dans le cadre de cet article sur la confiance, je vous propose déjà de déchirer le voile de la peur avec la façon la plus simple que je connaisse pour lâcher une croyance limitante : constater qu’elle n’est vraie.

Le principe est le suivant : une croyance limitante n’est qu’une hypothèse que vous supposez être vraie. Vous êtes arrivés à cette conclusion suite à une ou plusieurs expériences  dans votre passé. Une fois cette croyance formée,  elle reste vraie pour vous jusqu’à ce que vous l’examiniez à nouveau.

La clef est là : en examinant la croyance et ses fondements, vous allez vous apercevoir qu’il n’est pas possible de prouver sa véracité, ce n’est donc qu’une simple hypothèse, mais ce n’est pas la vérité. Vous allez aussi constater que plusieurs autres hypothèses sont tout aussi plausibles, voir bien plus.

Dés que vous comprenez que cette croyance n’est pas la vérité, elle perd son pouvoir et cesse d’alimenter la peur : la porte est ouverte pour que la confiance revienne.

3 étapes pour vous libérer du “voile de la peur” et retrouver la confiance en Vous :

Voici un processus vous permettant de vous libérer des croyances limitantes à l’origine de votre manque de confiance en Soi.

Pour vous aider à comprendre comment ce processus fonctionne, je vais reprendre l’exemple que j’ai évoqué dans la première partie de cette série : celui de mon ami Bernard qui ressent un manque de confiance en lui à l’idée de prononcer un discours devant un public. Et il n’est pas le seul, car la prise de parole en public est une des peurs les plus répandues.

Pour profiter de ce processus, choisissez une situation où vous manquez de confiance en vous. Ce qui implique que vous ressentez une forme ou une autre de peur : inquiétude, appréhension, doute, angoisse, etc.

Évaluez maintenant votre niveau de confiance en Vous de 0% (aucune confiance en Vous) à 100% (certitude absolue). Si votre niveau de confiance est proche de 100%, choisissez une autre situation où vous manquez plus de confiance pour pouvoir profiter des bienfaits de ce processus.

Avant de faire le processus, Bernard évalue son niveau de confiance a seulement 20%.
Et vous ?

  1. Posez-vous la question suivante : dans cette situation, qu’est-ce qui pourrait vous arriver de pire ? Écrivez toutes les réponses qui vous viennent  : elles constituent la liste des croyances limitantes qui provoquent en vous ce manque de confiance. Vous allez appliquer les étapes 2 et 3 sur chacune de ces croyances limitantes.
    Pour Bernard, ce qui pourrait lui arriver de pire, c’est de perdre la face devant son public et que les autres se mettent à rire de lui.

  2. Posez ces questions : Quelles sont les “preuves” sur lesquelles repose cette croyance ? Puis, en quoi ces “preuves” sont-elles fausses ? Pour chaque preuve, donner quelques contres-exemples montrant que la preuve est fausse ou pas toujours vraies.La preuve que trouve Bernard, c’est que c’est son premier discours.
    Bernard s’aperçoit pourtant que cette “preuve” ne prouve rien. Il se rappelle d’autres orateurs débutants qu’il n’a pas trouvé ridicule malgré leurs erreurs.

  3. Posez-vous maintenant la question : quelles sont les autres interprétations possibles de cette croyance ? Donner quelques exemples qui rendent cette interprétation plausible ?Bernard réalise que justement, parce qu’il est débutant, son public va avoir beaucoup plus d’indulgence que s’il était déjà un orateur professionnel. Il s’aperçoit aussi ce que signifie son appréhension par rapport au fait qu’il soit débutant, c’est qu’il a besoin de se préparer et de préparer son discours. Il se rappelle de son collègue qui a fait un premiers discours très apprécié en répétant plusieurs fois son discours.

Quand vous avez terminé, vérifiez que le voile de la peur a disparu ou qu’il s’est affaibli en évaluant à nouveau votre niveau de confiance en Vous de 0% à 100%.

Le niveau de confiance de Bernard est monté à 80% quand il s’est aperçu que la réussite de son discours dépend avant tout de lui. Certes, il ne maîtrise pas la réaction de son public, mais de façon réaliste, il sait que ce public n’est pas là pour se moquer de lui, qu’il est intéressé par son discours. Au fur et à mesure que Bernard va continuer à examiner les croyances qui constituent son “Voile de la peur”, son niveau de confiance va continuer à progresser.

Et vous aussi, si vous estimez que ce niveau n’est pas encore assez élevée, vous pouvez continuer le processus. A chaque répétition, vos fausses croyances et les fausses preuves qui les soutiennent s’affaiblissent et le voile de la peur se déchire de plus en plus.

Mais inutile d’essayer d’atteindre 100%, car ce serait une manière d’entretenir le manque de confiance subtilement. Au dessus de 50%, vous avez la majorité, vous êtes redevenu le maître de la situation, même s’il reste encore quelques appréhensions. Elles ne seront plus suffisantes pour vous arrêtez.

Vous pouvez maintenant constater que sans rien faire d’autre que de lâcher le faux, la véritable confiance en Soi apparaît. C’est comme le soleil qui est toujours présent, même derrière les nuages.

 Pour aller plus loin …

Soleil derrière NuageSi vous désirez aller plus loin pour vous libérer de toutes ces croyances qui limitent la confiance en Vous, je vous invite à aller explorer le processus The Work de Byron Katie.

C’est un processus similaire à celui que je viens de vous proposer ci-dessus. Sur cette page, dans la rubrique “Téléchargement”, vous y trouverez  tous les documents utiles pour que vous puissiez le mettre en oeuvre avec succès.

Vous pouvez aussi lire son livre “Aimer ce qui est – Vers la fin de la souffrance” qui reprend l’ensemble de la méthode “The Work”, assortis de nombreux exemples concrets et réels.

La prochaine étape sur le chemin de la confiance en Soi

Une fois que vous avez pris le chemin de la véritable confiance en Soi, que vous vous libérez du plus grand obstacle sur ce chemin, le voile de la peur, vous avez évité les 2 plus grands écueils à la confiance en Soi, et plus rien ne peut vous empêcher de retrouver cette confiance. Mais ce n’est pas terminé pour autant.  Il vous reste à avancer sur ce chemin en connectant cette confiance en Vous et à l’exprimer.

C’est par là que commence beaucoup de gens, directement en voulant développer la confiance sans se préoccuper des 2 principaux écueils à cette confiance en Soi. Mais maintenant, vous les connaissez et vous savez comment les éviter. Vous êtes donc prêt à développer cette confiance sur des fondations solides.

Ce sera l’objet de l’article “Bonus” de cette série sur la confiance, puisqu’il sera consacré à la connexion et l’expression de cette confiance en Vous. Je répondrai aussi à la question que j’ai laissé en suspens ci-dessus dans cet article “Où devez-vous porter votre attention …”. Maintenant que vous connaissez quels sont les fausses directions.

D’ici là, réfléchissez à votre propre réponse à cette question et indiquez-là moi dans l’espace commentaire ci-dessous. Si un point n’est pas assez clair pour vous, vous pouvez aussi me poser vos questions dans cet espace e j’y répondrai avec plaisir.

Sachez aussi que si cette démarche pour retrouver la confiance en Vous ne vous semble pas évidente à appliquer seul, ou simplement que vous désirez progresser bien plus vite, je peux vous aider.

En une seul séance de coaching de l’Être, vous pouvez :

  1. vous libérer d’une de vos peurs, celle que vous aurez choisie et qui vous pèse le plus (ou une autre),
  2. vous reconnecter à la confiance en Vous, en la sentant vraiment. La confiance en Soi n’est pas un concept, mais une expérience qui mène à une compréhension profonde.
  3. et savoir comment appliquer cette approche à toutes situations pouvant générer de la peur qui pourrait se présenter. Vous saurez comment retrouver et augmenter votre confiance en toute circonstance.

Contactez-moi si vous désirez vivre cette expérience de la confiance en Soi retrouvée.

About Marc

Passionné par la vie, je partage mon expérience de l'éveil de la conscience et du développement du potentiel humain à la fois par ce blog et mon activité de coaching de l'Être.
This entry was posted in Confiance en Soi, Les bases and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

7 Responses to De la peur à la confiance en Soi – Partie 2/2 : Le voile de la peur

  1. Catherine says:

    bonjour Marc,

    ton site est un « temple de la paix en soi »

    Voilà qui met un terme au manque de confiance en soi.
    Personnellement, la peur est pour moi une « alarme » qui me dit : « attention, danger ! » Mais il fut un temps, où elle représentait un frein puissant. Et je pense que c’est le cas pour de nombreuses personnes.
    Catherine
    P.S. je me suis permise de télécharger ton image YingYang, car je le trouve sublime.

    • Marc says:

      Bonjour Catherine,

      En effet, la peur est un frein puissant pour de nombreuses personnes. Mais elle peut devenir une alarme comme tu l’écris, et même un accélérateur puisque en tant qu’Être Créateur, car c’est nous qui choisissons de voir la peur d’une manière ou d’une autre.

      Ce sera d’ailleurs le sujet du prochain article de cette série.

      Cordialement, Marc.

  2. Il en faut parfois du courage pour passer sa peur, et quand on l’a fait, on est fier de soi d’une part et on se rend bien compte qu’elle était démesurée ou injustifiée. Se jeter à l’eau au moins une fois, c’est un moyen aussi de dégonfler cet énorme dragon que l’on a imaginé !
    Bravo pour ton blog tout à fait remarquable, c’est tentant ton coaching…

    • Marc says:

      Merci Patricia et désolé de te répondre si tard, ton commentaire complète bien les 2 écueils que j’ai énoncés.

      En effet, une fois ces 2 écueils franchis, il ne reste plus qu’à se jeter à l’eau. C’est un moyen efficace pour constater que ce qui nous fait le plus peur est dans notre imagination.

      Encore faut-il trouver l’impulsion initiale pour aller dégonfler ce dragon, car la peur a souvent tendance à nous figer quand ce n’est pas à nous faire fuir.

      J’aborderai dans l’article « bonus » de cette série un moyen simple pour trouver en Soi l’énergie pour aller de l’avant malgré cette peur.

      D’ici là, je te souhaite une excellente rentrée et au plaisir, Marc Fleuriet.

  3. André says:

    Bonjour Marc et merci pour cette aide. En ce qui me concerne je trouve que ces « croyances limitantes » sont solidement ancrées en moi, mais je constate que de lutter contre elles demande un gros effort de lucidité, c’est un travail de chaque instant je ne peux pas ne pas y penser, dès que je ne suis plus à y penser j’ai l’impression qu’elles reviennent de plus belle. En fait, Marc je crois que vous m’avez fait prendre conscience du fait que je ne vivais plus l’instant présent, et je passais mon temps à imaginer que ce que je croyais être des certitudes ne sont que le fruit du voile de la peur…… Je retrouvé mon vrai « Moi » et vous en remercie, j’ai cessé de me battre contre ces monstres, et ceci grâce à vos publications….@ tout bientôt.

  4. Arnaud says:

    Bonjour Marc,

    est-ce que vous êtes en train de dire que le manque de confiance en soi est due à une ignorance ou à une absence de perception claire de la réalité en confondant la peur et le voile de la peur ?

    En fait si je vous comprends bien la confiance en soi est une question d’attitude, de positionnement face à un événement qui nous arrive.

    Ma plus grande peur a toujours été la peur du manque.
    Mon antidote actuel est la gratitude.

    Mais après avoir effectué votre exercice, je réalise que j’ai
    donné du pouvoir à mes croyances sans vérifier si elles étaient
    vraies.
    Je n’ai pas fait suffisamment un travail de conscience.
    J’ai juste cherché à faire un reconditionnement de mon mental.
    Mais se créer des ancrages de certitude ne me permet pas de me libérer
    du voile. Autrement dit je reste emprisonné dans les projections de mon mental
    ce qui m’empêche de vivre dans l’instant.

    Merci pour cette prise de conscience.

    Bien à vous

    PS : merci pour cette richesse d’informations et cette perspicacité dans vos propos

    • Marc says:

      Bonjour Arnaud,

      Oui Arnaud, c’est bien cela. Le manque de confiance est dû à l’ignorance de Ce Que Nous Sommes Vraiment. Est libre celui qui reconnaît la Vérité de ce qu’il est vraiment.

      Au départ, la peur est un phénomène naturel, c’est un indicateur d’un danger possible et donc utile.

      Mais à cause de cette perception déformée de la réalité ou « voile de la peur », cet indicateur se dérègle, et la peur se déclenche pour des dangers purement imaginaires.

      La confiance en Soi est donc bien une attitude et elle est solide quand elle est basée sur la connaissance de Soi.

      La cause de nos peurs est donc les pensées infondées que nous croyons. Pour se libérer de ces peurs, il suffit de remarquer que ce que nous avons pris pour des vérités n’est qu’un ensemble de croyances sans fondement ni preuve.

      Quand je reconnais Ce Que Je Suis Vraiment, je n’ai plus peur. La peur survient quand je me prends pour qui je ne suis pas.

      C’est la croyance racine sur laquelle reposent toutes les peurs. Si vous comprenez que pour qui vous vous prenez n’est qu’un personnage conceptuel, qu’une croyance et que de l’autre côté, vous êtes réel et que la seule réalité que vous n’avez jamais expérimentée est la conscience, alors vous vous libérez non pas d’une peur, mais de toutes les peurs.

      Merci pour votre feedback sur ma conférence pour le Sommet de la Conscience, je partagerai d’autres contenus complémentaires à ce sujet dans les prochaines semaines.

      Bien à Vous et belle continuation, Marc Fleuriet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.