Rendez-vous avec Anthony Robbins : Changer, c’est changer d’état de conscience

Tony Robbins - Peak StateDans cet article, je continue à décortiquer les secrets d’Anthony Robbins en me basant sur l’expérience que j’ai eue lors du séminaire “Date With Destiny” (DWD) en décembre 2011. C’est la deuxième partie de cette série et je vais aller encore plus loin pour partager avec vous ce qui fait qu’une expérience va vous changer la vie… ou pas !

Si vous n’avez pas déjà lu la première partie de cet article, je vous recommande de le faire maintenant pour bien comprendre ce que je vais partager ici.

Rappelez-vous, j’y énonce 3 conditions préalables quand vous faites un choix (et en particulier un séminaire de développement personnel) pour favoriser les “Breakthrough”, c’est-à-dire des prises de conscience qui vont amener à une transformation durable dans votre vie. En prenant en compte ces 3 conditions pour sélectionner vos séminaires, séances de coaching, etc., vous allez cesser d’avoir l’impression de tourner en rond et vous vivrez des expériences vraiment transformatrices.

Mais bien plus important que les conditions “préalables”, c’est la qualité même de l’expérience qui va être déterminante. Se préparer, c’est bien, mais être prêts, c’est encore mieux.

Ainsi, alors que nous étions près de 1800 personnes, de 50 nationalités différentes, à participer à DWD, notre niveau de préparation était très disparate d’une personne à l’autre. Certains avaient déjà fait tous les stages de Tony Robbins et étaient des “fans” de Tony Robbins, alors que d’autres n’avaient même pas fait UPW.  Et bien sûr, chacun venait avec une intention et un niveau d’implication différent.

Alors pourquoi tant de participants si différents pourtant sont-ils ressortis de DWD en ayant franchi un cap dans la réalisation de leur vie ?

Et pourquoi, l’avant-dernier jour quand Tony Robbins a demandé qui avait eu un (ou plusieurs) “Breakthrough”, l’immense majorité des participants a répondu “Oui” ?

Si vous comprenez quel est le facteur qui a créé ce résultat étonnant, alors, à votre tour, vous pourrez vous créer et vivre des expériences qui feront la différence pour vous.

Ce facteur est tout simple : tous les participants qui ont eu un “Breakthrough” étaient dans un niveau (ou état) de conscience modifié. Ce qui peut s’énoncer ainsi :

Ce qui compte ce n’est pas tant ce qui se passe que l’état dans lequel vous êtes quand ça se passe !

Breakthrough-With-Tony-RobbinsLe “Breakthrough” n’arrive pas par hasard, mais quand vous êtes dans un état de conscience particulier. C’est pour cela qu’un des rôles principaux de la première journée de DWD est de préparer les participants en changeant leur état de conscience, en les mettant dans une “transe” favorable au changement.

Et quoi de plus logique : un “Breakthrough” est une prise de conscience et non une compréhension intellectuelle : ce genre de compréhension n’est pas suffisante pour changer.

Par exemple, le plus souvent, celui qui se trouve trop gros “sait” ce qu’il ne devrait plus manger. Et le fumeur “sait” avec sa tête qu’il aurait intérêt à arrêter de fumer. Mais cette connaissance est mentale, c’est juste une simple information qui n’est donc pas transformatrice. Pour qu’elle le devienne, il faut qu’elle passe par le coeur et les tripes. Il faut qu’elle déclenche une émotion, qu’elle touche un besoin profond. C’est quand le fumeur passe de penser qu’il devrait arrêter de fumer, à réaliser qu’il est vital d’arrêter et qu’il mesure l’impact de fumer pour sa santé et sa vie, qu’il est alors prêt à changer.

Ainsi, pour susciter ces “Breakthrough”, si transformateurs, vous devez préparer le terrain en vous mettant dans un état de conscience particulier où votre coeur est ouvert, connectés à vos émotions. Et vous devez aussi vous connectez au niveau de vos besoins profonds, autrement dit de votre “Hara” ou centre de force vitale. Tony appelle cela votre “puissance intérieure”. Et quand cet état de conscience atteint un point culminant, c’est le “Peak State”.

Et à DWD, Tony Robbins n’a pas lésiné sur les moyens, voyez plutôt :

Premier moyen pour changer d’état: danser et bouger le corps.

Transe DanseSi vous avez fait le séminaire de base de Tony “Libérez votre puissance intérieure” (UPW), vous savez de quoi je parle, car pour changer d’état, DWD utilise les mêmes moyens qu’ UPW. Sinon, sachez qu’un des moyens les plus anciens pour produire une transe est justement de danser, cela est utilisé par les chamans depuis des millénaires.

L’énergie se créé avec le corps et par le mouvement. Contrairement à la fausse croyance qui dit que plus vous bougez, plus vous allez être fatigué, la vérité c’est que plus vous bougez, plus vous avez d’énergie.

Lorsque vous dansez sur une musique avec un rythme adaptée, non seulement vous activez l’énergie de votre corps, mais vous induisez un état de conscience qui peu à peu devient une transe. Et si en plus, vous ne dansez pas seul, mais avec des centaines d’autres dans la même énergie, le phénomène de transe est amplifié.

Et justement à DWD, Tony a prévu une sono digne d’un grand concert de rock. Les basses étaient si puissantes que je pouvais les sentir dans tout mon corps. Comme à UPW, chaque journée commence avec une demie-heure environ de cette danse de transe, entrainée par une troupe de danseurs pleins d’énergie sur la scène principale et des musiques tout aussi entrainantes comme le fameux “Life de Haddaway”.

Je peux vous dire qu’après seulement quelques minutes à ce rythme, non seulement tout ce qui pouvait rester de ma fatigue du matin avait disparu, mais j’avais une pêche d’enfer. Et comme ce genre de danse est répété plusieurs fois durant chaque journée, je suis resté dans un état d’énergie particulièrement haute durant toutes les 6 journées (qui se terminaient quand même à 2h du matin le plus souvent) et avec la motivation au maximum.

La particularité de la danse proposée par Tony Robbins, c’est qu’elle se termine une série de saut sur place, les bras levés, ce qui est non seulement très énergisant, mais aussi très euphorisant. Si les enfants adorent sauter, ce n’est pas pour rien. Sauter est un des moyens les plus simples pour activer votre énergie de vie et aller vers une humeur joyeuse.

Rien de tel qu’une petite démonstration : http://www.youtube.com/watch?v=IVLF8EhqXZM

Maintenant à vous de jouer :

Saut Mini-TrampolinePour vous réveiller dés le matin en pleine forme, faites une série de saut tout en passant vos musiques dynamiques préférées.  Bougez et levez vos bras et faites tous les mouvements qui vous viennent et vous font du bien.

Focalisez-vous sur ce qui est le plus important pour vous, ce que vous aimez, ce que vous désirez, exprimez-le avec votre voix, avec des cris, avec des mots. Et important : poursuivez ce processus jusqu’à vous sentir “chaud”, en forme et bien.

Rien de tel pour commencer la journée… Votre énergie sera accrue, vous serez prêt en seulement quelques minutes à démarrer votre journée dans les meilleures conditions. Et si à un moment de la journée vous ressentez une baisse d’énergie ou de motivation, alors faites comme à DWD : à nouveau une petite pause-énergie avec des sauts en musique et c’est reparti.

Il n’y a que le premier saut qui coute. Même si vous vous sentez fatigué, vous verrez qu’au bout d’une minute ou 2 cette fatigue s’estompe et que ça devient de plus en plus facile et plaisant (si elle ne s’estompe pas, c’est qu’il est temps d’aller vous coucher). Faites-en l’expérience durant quelques jours, constatez la différence et ça deviendra une habitude.

Contrairement à une croyance répandue qui dit que l’énergie s’épuise quand on l’utilise, vous verrez par vous-même que plus vous vous bougez et utilisez d’énergie, plus vous en avez. Aujourd’hui, beaucoup de personnes sont sédentaires et elles manquent d’énergie. Si vous êtes dans ce cas, par exemple si vous travaillez devant un ordinateur, faire régulièrement des pauses où vous activez l’énergie de votre corps va littéralement vous changer la vie.

Travailler devant un écran consomme beaucoup d’énergie mentale. Si vous ressentez de la torpeur, de la déconcentration, de la démotivation, une tendance à procrastiner, c’est probablement dû à une baisse de votre niveau d’énergie. Vous connaissez maintenant la solution : à ce moment, il est temps de recharger vos batteries.

Et faites-vous le cadeau d’un mini trampoline, ça rendra ces pauses–énergies encore plus ludiques et faciles. Vous faites le premier saut sur le mini trampoline et après, grâce au rebond, les autres sauts se font tous seuls. Et ce n’est pas le prix qui devrait vous arrêter, car l’on en trouve maintenant pour moins de 30 €.

J’ai pourtant mis des mois à acheter le mien. Mon excuse, c’était que je croyais que j’allais me cogner la tête au plafond ! Il n’en a rien été bien entendu,  je ne saute pas si haut que cela. Par contre, depuis que j’ai ce mini trampoline, j’ai pris l’habitude de faire tous les jours ces pauses-énergies tous les jours. Le mini trampoline est là pour me rappeler de faire une pause-énergie dés que mon niveau d’énergie a baissé.

Oui, en plus de vous faciliter la mise en énergie de votre corps, le mini trampoline constitue aussi un puissant système de rappel. Dit autrement, c’est un ancrage.

Second moyen pour changer d’état de conscience : l’ancrage

Ancrage DeclencheurL’ancrage consiste à associer un état de conscience avec un déclencheur interne ou externe. Le déclencheur agit comme le bouton de l’ascenseur, sauf que ce qui est appelé, c’est l’état. Lorsque le déclencheur se produit, automatiquement, vous vous retrouvez dans l’état que vous y avez associé.

Pour reprendre l’exemple du mini trampoline, vous pensez peut-être que c’est juste le fait de sauter dessus et d’activer l’énergie qui créé cet état de “Peak State”. Et au début, c’est bien le cas. Il vous faudra peut-être quelques minutes, voire plus,  pour activer l’énergie et ressentir ce “Peak State”.

Mais si vous continuez à activer cet état avec le mini trampoline de manière quotidienne et si vous n’arrêtez pas tant que vous ne l’avez pas atteint, alors rapidement, vous constaterez que le “Peak State” survient non seulement de plus en plus rapidement, mais aussi qu’il devient plus intense. En fin de compte, vous arriverez à le ressentir le Peak State dés les premiers sauts.  Et il est même possible qu’à la simple vue du mini trampoline ou de votre décision de l’utiliser, vous commenciez déjà à ressentir cet état.

Pourquoi ? Parce qu’il s’est ancré en vous. Cet état est maintenant associé à l’image du mini trampoline, votre décision de l’utiliser et les sauts sur ce mini trampoline. Et c’est sans fin, puisque la musique que vous avez utilisée est aussi devenue un déclencheur du Peak State : l’écouter seulement quelques secondes peut vous ramener en “Peak State”.

Bien sûr, je vous invite à continuer d’utiliser le mini trampoline même lorsque l’état de “Peak State” s’est ancré, car vous avez déjà fait le plus dur. Désormais, c’est devenu une habitude et ce n’est plus que du plaisir. De plus, vous allez encore le renforcer et l’amplifier.

Mais revenons à DWD et voyons les 2 sortes d’ancrages qu’utilise Anthony Robbins pour aider les participants à être dans un état de conscience favorable à l’émergence de “Breakthrough”.

1) Le “Power-Move”

Power MoveLe “Power-Move” pourrait se traduire par “Geste de puissance”.  C’est un geste qui est le plus souvent réalisé avec les bras, mais qui engage tout le corps. Il est associé à un “Peak State” de certitude et de puissance, un état où vous savez que rien ne peut vous arrêter.

Par ce geste, c’est votre puissance qui s’exprime, votre détermination inébranlable à vous réaliser. Choisissez le geste qui vous convient le mieux et qui exprime le plus pour vous cet état de puissance intérieure.

Le premier jour de DWD, pour créer cet ancrage, Tony entrainera les participants à le répéter à chaque fois que l’énergie et la motivation seront à leurs maximums. Donc, en général, à la fin de la danse, après les sauts. Et pour augmenter la puissance de l’effet, Tony y ajoute la deuxième sorte d’ancrage :

2) Le “YES”

Yes Peak StatePour cet ancrage, même les Français ne disent pas “Oui” mais bien “YES”. C’est le déclencheur vocal choisi par Tony pour exprimer toute cette puissance intérieur et certitude. Aussi, ce n’est pas tant le mot qui compte que la puissance de l’intention qu’il projette. Par cette intention, vous dites Oui à “Qui Vous êtes vraiment. Comme pour le “Power Move”, vous exprimez votre détermination à vous réaliser et pour cela, vous vous déclarez capable de faire face à tout ce qui pourrait se présenter. Vous affirmez votre puissance et vous l’assumez avec fierté.

Bien entendu, Tony Robbins, nous fait faire le “YES” avec le “Power Move” au paroxysme du “Peak State” de certitude. De cette manière, le “Peak State” et tous ses déclencheurs se renforcent mutuellement, l’ancrage devient très solide.

La “recette” de Tony Robbins pour un “Peak State” ultrapuissant.

Recette AncrageMais pour y arriver, Tony procède de manière progressive, en ajoutant un élément à la fois. La sauce du “Peak State” ne prend que si chaque ingrédient est ajouté au bon moment, dans le bon ordre. Inutile d’espérer monter au sommet sans passer par les marches intermédiaires.

Même s’il est vrai qu’avec près de 1800 participants et un environnement exceptionnel, l’énergie monte très vite vers le “Peak State”, durant la première journée de DWD (mais c’est pareil pour la première journée de UPW), Tony va prendre le temps nécessaire pour créer ce Peak State. Tony ne fait pas les choses au hasard, il maîtrise la recette du “Peak State” en suivant une série d’étapes précise qui assure que tout le monde va pouvoir se créer un “Peak State” très puissant et l’ancrer.

Pour vous créer ce “Peak State” vraiment puissant, il est important que vous respectiez les étapes de la recette de Tony Robbins.  Vous ne bénéficiez probablement pas des mêmes conditions idéales qu’à DWD. Pourtant,  en suivant ces étapes, même seul dans votre salon, vous allez créer un vrai “Peak State”. Il vous faudra seulement y consacrer plus de temps puisque vous ne serez pas soutenu par Tony Robbins et des milliers d’autres personnes en même temps.

Voici cette les ingrédients de cette recette, avec comme exemple l’ancrage du “Peak State” de certitude :

  1. Une posture adaptée. Votre posture constitue l’élément préparatoire de cette recette. Pour créer un “Peak State” de certitude et son ancrage, vous devez prendre la posture de quelqu’un qui est déjà dans cet état de certitude. Mettez-vous debout, le dos bien redressé, les pieds bien ancrés dans le sol, les yeux regardent légèrement au-dessus du niveau de l’horizon, vos épaules sont ouvertes. Commencez par respirer profondément par les nez, soyez détendu et alerte.
    Maintenant, mettez votre musique préférée, celle qui vous inspire le plus cet état de certitude et vous êtes prêt à passer à l’étape suivante.
  • Un haut niveau d’énergie. C’est le premier ingrédient, c’est la base, car tout part de là : pas de “Peak State” sans énergie. J’en ai déjà parlé.
    Passez à l’étape suivante seulement lorsque vous sentez que votre niveau d’énergie a augmenté, que vous vous sentez bien, que vous êtes “chaud”.
  • Une intention focalisée. L’intention, c’est tout simplement la direction de votre attention, c’est là où vous choisissez d’aller. Et c’est aussi là où va aller votre énergie. Juste après avoir fait danser les participants pour activer leur énergie de vie, Tony Robbins se met à parler pour motiver et inspirer les participants. Il parle de certitude en étant lui-même dans cet état de certitude.
    Ce faisant, les participants se focalisent sur l’état de certitude, et ils créent à leur tour cet état de certitude, inspirés et motivés par Tony.
    Et c’est pareil pour vous. Ne vous contentez pas d’activer votre énergie en bougeant, focalisez-vous sur l’état dans lequel vous désirez être et l’énergie vous y conduira. Le plus simple au début, tant que votre ancrage n’est pas encore créé est de vous rappeler d’une expérience où vous avez déjà senti cet état de certitude ou de confiance en vous. Cela n’a pas besoin d’être très fort puisque vous allez l’amplifier, c’est la sincérité de ce sentiment qui compte.
    Vous pouvez aussi “Faire comme si” : si vous ressentiez déjà ce “Peak State” de certitude, ça serait comment ? Quelle serait votre attitude ? Votre posture ? Adoptez l’attitude et la posture de celui qui a déjà cet état de certitude vous conduit à vivre tout simplement parce que vous focalisez votre attention dessus.
    Lorsque vous avez une représentation claire de ce “Peak State” et que vous gardez avec aisance votre attention dessus, vous êtes prêt à passer à l’étape suivante.

  • De la répétition. Tant que vous ne ressentez pas réellement le “Peak State” en activant votre énergie et en vous focalisant sur la certitude, vous ne ressentez toujours pas en vous ce “Peak State” de certitude, alors continuez jusqu’à ce qu’il devienne réel. Continuez à choisir de vous sentir dans cet état de certitude, à vous en rappeler, à vous focaliser dessus, à “Faire comme si”.
    Et lorsque vous sentez enfin cet état de certitude s’installer, il est temps d’ajouter l’étape suivante pour l’amplifier.
  • De l’amplification avec votre geste de puissance, le “Power Move”. Maintenant que vous ressentez vraiment cet état de “Peak State”, il est temps de commencer à l’ancrer avec votre “Power Move”.
    Faites votre geste à chaque fois que vous sentez que cet état de certitude atteint un point culminant. Répétez-le 3 fois.
    Puis continuez en augmentant ou accélérant les mouvements de votre corps, en vous focalisant de façon encore plus intense, pour exprimer au moins 2 fois plus la certitude que vous ressentez et amplifier encore le “Peak State”. Et à nouveau, dès que vous atteignez une pointe dans l’état, refaites votre “Power Move” 3 fois.
    Quand vous avez fait votre geste de puissance plusieurs fois avec une intensité augmentée, il est temps d’ajouter l’étape suivante.
  • De la puissance de votre voix avec le “YES” ou tout autre son qui représente pour vous cette énergie de puissance, cette certitude intérieure. Désormais, à chaque fois que vous faites votre “Power Move”, faites en même temps votre cri de puissance, le “Yes”, utilisez votre voix pour projeter et exprimer toute cette certitude que vous sentez maintenant.
    Lorsque vous avez atteint un nouveau point culminant avec votre voix plus votre geste, vous pouvez passer à la dernière étape.
  • Un moment d’intégration. Cette étape est importante pour vous aider à intégrer ce “Peak State” plus profondément en vous.
    Pour cela, juste,  fermez les yeux, détendez-vous et ressentez cet état de certitude comme une énergie et un sentiment dans votre corps. Respirez profondément et appréciez juste ce qui se passe en vous en cet instant, profitez de ce moment de bien-être.

    Vous pouvez rouvrir les yeux lorsque vous sentez que c’est le moment juste pour vous.

Entraînez-vous : appliquez cette recette de manière quotidienne, puis de manière plus espacée par la suite, et vous allez rapidement développer un vrai “Peak State” de certitude. Très bientôt, il ne vous suffira plus que de faire votre geste de puissance ou votre “Yes” pour, instantanément, ressentir cet état. Bien entendu, refaire la recette complète de temps en temps est toujours utile,  parce que cela vous permet de nourrir cet ancrage, de le maintenir, voire de l’amplifier encore et encore.Seuls vos progrès compte, aussi ne portez aucune importance si vous estimez que les premières fois, votre “Peak State” de certitude n’est pas aussi fort que vous l’espériez. Si vous n’avez pas quelques milliers de personnes le faisant avec vous, c’est tout à fait normal. C’est en le refaisant qu’il va se développer et prendre à chaque fois plus de puissance. Vous pourrez aussi mesurer vos progrès en constatant qu’il vous faut de moins en moins de temps pour sentir cet état de certitude s’installer.

Tony Robbins utilise un troisième moyen pour susciter un changement dans l’état de conscience et favoriser les “Breakthrough”. C’est même ce troisième moyen qui est responsable à lui seul de l’émergence la plupart des “Breakthrough”. Quand vous saurez comment l’utiliser, vous pourrez à votre tour susciter l’émergence des “Breakthrough”.

Dans le prochain épisode …

Comme cet article est déjà bien long et qu’avec seulement les 2 premiers moyens de cet article, il y a déjà beaucoup à faire, je vais vous arrêter là pour aujourd’hui. Sachez juste que savoir activer votre énergie de vie par le corps et vous créer des ancrages pour vos “Peak States” vous sera bien utile, non seulement pour utiliser ce troisième moyen, mais pour intégrer toutes les étapes des secrets de la transformation d’Anthony Robbins que j’ai prévu de vous partager dans cette série d’articles.

Je vous retrouve donc pour le prochain article de cette série où j’aborderai ce troisième moyen. D’ici là, je vous invite à tester ces moyens puissants en vous faisant votre propre expérience, et à me laisser vos questions et commentaires dans le champ ci-dessous.

J’y répondrai avec plaisir et cela de compléter mes articles en fonction de vos questions.

Bonne lecture, Marc.

 

About Marc

Passionné par la vie, je partage mon expérience de l’éveil de la conscience et du développement du potentiel humain à la fois par ce blog et mon activité de coaching de l’Être.

This entry was posted in Expérience de Vie, Les bases, Tony Robbins, Vitalité and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

11 Responses to Rendez-vous avec Anthony Robbins : Changer, c’est changer d’état de conscience

  1. Je t’envie, j’ai toujours rêvé d’aller à un séminaire d’Anthony Robbins, je dévore tous ses écrits sur le développement personnel :)

    • Marc says:

      Bonjour Ben,

      Moi aussi, pendant des années, j’ai rêvé de faire un séminaire avec Anthony Robbins. Puis un jour, rêver ne m’a plus suffit.
      En Septembre 2011, j’ai fais pour la première fois UPW, puis dans la foulée DWD.
      Et je suis reparti pour faire UPW à Londres en Mai 2012 (http://leaders-academy.eu/lwp/part-2012-upw-londres/) .
      Avec le recul, je ne sais pas trop pourquoi j’ai laissé passer autant d’années. Maintenant, je m’aperçois que toutes les excuses que j’avais utilisées pour ne pas le faire (ou le faire « plus tard ») n’étaient que des excuses.
      Et surtout, je ne regrette en rien d’avoir osé vivre mon rêve.

      Ma recommandation : vas-y si tu en as envie, on ne vit qu’une seule fois.

      Cordialement, Marc.

  2. Aurelia says:

    merci marc pour ce partage !
    belle journée à toi
    aurélia

    • Marc says:

      Merci pour ton retour Aurélia, c’est avec plaisir que je partage mon expérience de Vie.

      Saches que tu as la possibilité de mettre un lien vers ton site quand tu postes un commentaire sur ton blog.

      A une prochaine, Marc.

  3. C’est fou! Sans connaître les différents points de vue d’Anthony Robbins on s’apperçoit très facilement qu’il y a certains états que l’on fait souvent sans même s’en rendre compte ! Le power move et le yes sont vraiment très parlant ! je ne connaissais vraiment pas tout ça merci :)

  4. Sébastien says:

    Bonjour,

    super article, merci d’avoir partagé cette expérience enrichissante avec Tony Robbins.

    Par contre je trouve pas la suite de l’article sur blog?

    Séb

    • Marc says:

      Bonjour Sébastien,

      Merci, en effet, je n’ai pas encore écrit la suite de cet article, j’envisage de le compléter prochainement maintenant que j’ai quelques demandes.
      En t’inscrivant, tu recevras l’annonce dès qu’il sera publié.

      Bien cordialement, Marc.

  5. Amy says:

    S’il faut quelques demandes pour avoir la suite, je m’ajoute aux intéressés.
    C’était passionnant. Merci :)

    • Marc says:

      Oui, vous avez raison, merci pour ce rappel.
      J’avais prévu une suite, et je me suis arrêté en cours de route …
      Du coup cela me donne envie d’achever cela.
      Un peu de patience, avec plus de recul, je vous prépare un article + vidéo avec quelques éclairages en plus de ce qu’on peut trouver en plus d’un simple compte-rendu d’un séminaire.

      Bien à Vous, Marc.

  6. Pat says:

    Très bon article. Clair. Bien expliqué. Bravo. On sent la passion là !

    • Aude says:

      Merci beaucoup pour ce partage d’expérience. J’attends la suite avec impatience. Enfin un témoignage de l’intérieur et en français, merci encore de nous expliciter ce processus si puissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.