Pour en finir avec l’auto-sabotage

Aoto-SaboteurNe vous êtes-vous jamais demandé pourquoi certains problèmes dans votre vie reviennent encore et encore ? N’aimeriez-vous pas connaitre la raison principale de vos échecs ?

La réponse à ces questions est importante, car si vous comprenez l’origine de ces problèmes et échecs, vous saurez aussi comment y mettre fin.

Aujourd’hui, je vous propose la rediffusion audio d’une conférence qui répond en détail à ces questions.  En effet,

le 16 février dernier, pendant près de 1h30, j’ai donné avec Ana Sandréa une conférence sur le thème de l’auto-saboteur, ses origines et comment s’en libérer.

Car c’est bien de cela qu’il s’agit : l’auto-saboteur, ou plus précisément vos mécanismes intérieurs d’auto-sabotage sont la principale cause de vos échecs répétés.

L’auto-saboteur, c’est tout simplement la voix de la peur, c’est ce discours intérieur négatif et automatique. C’est cette petite voix dans la tête, qui se fait passer pour vous, n’est jamais satisfaite quoi que vous fassiez, vous décourage, s’inquiète, vous juge et vous critique.

Avant d’écouter de passer à la rediffusion de cette conférence, je vous invite à lire d’abord cet article de Ana Sandréa sur l’auto-sabotage qui vous donnera les bases essentielles pour appréhender cette conférence.

Si vous l’avez déjà lu, alors vous êtes prêt pour écouter la rediffusion de la conférence que j’ai découpée en quatre parties pour plus de facilité d’écoute. Comme bonus, j’ai ajouté quelques commentaires pour compléter chacune des parties.

J’ai aussi ajouté quelques commentaires pour résumer et compléter chaque partie. Ainsi, vous aurez à côté de chaque partie les éléments les plus importants pour que vous en tiriez le meilleur partie.

1. Qu’est-ce que l’auto-sabotage ?

Dans cette partie, avec Ana Sandréa, j’aborde au travers de nombreux exemples ce qu’est l’auto-sabotage et pourquoi il est aussi important de s’en libérer. En comprenant ce que sont ces mécanismes d’auto-sabotage, vous pourrez ainsi commencer à les identifier dans votre vie.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Retenez surtout de cette partie que l’auto-saboteur est un personnage imaginaire, une voix automatique, un mécanisme,  ce n’est pas Vous.  Tant que vous croirez que vous êtes l’auto-saboteur et donc que vous accorderez du crédit à tout ce qu’il peut raconter, votre vie ne sera qu’une succession de problèmes à résoudre. Pour vivre la vie de vos rêves, c’est votre vrai Vous qu’il vous faut écouter et non l’auto-saboteur.

Votre chemin de Vie vous mène à la rencontre de Vous-même, du vrai Vous. Mais avant de rencontrer ce vrai Vous, vous allez d’abord croiser ce que vous n’êtes pas pour y faire face et vous en détacher. Et en premier, vient l’auto-saboteur.

Maintenant que vous avez compris ce qu’est l’auto-saboteur et pourquoi vous en libérer, pour profiter au mieux de l’écoute de la seconde partie de cette conférence, je vous suggère de prendre un moment pour identifier des situations ou des comportements problématiques qui se répètent dans votre vie. Vous allez pouvoir les utiliser dans cette seconde partie pour identifier vos mécanismes d’auto-sabotage.

2. Comment repérer vos mécanismes d’auto-sabotage.

Dans cette seconde partie, j’entre dans le détail des mécanismes de l’auto-saboteur et je vous explique comment vous pouvez le repérer. Vous comprendrez aussi d’où il vient et quel est son rôle.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Vous savez désormais comment repérer votre auto-saboteur et d’où il vient. Pour résumer, j’ai parlé de 3 facteurs qui permettent d’identifier l’auto-saboteur :

  1. Un dialogue intérieur négatif : critique, jugement, excuse, etc.
  2. Un sentiment de frustration, d’inquiétude, d’indécision, de confusion, de compulsion, …
  3. Une situation problématique qui se répète …

Un seul de ces facteurs indique la présence de l’auto-saboteur. Mais bien entendu, ils sont corrélés : le discours intérieur négatif entretient le sentiment désagréable, ce qui va amener une situation problématique à se répéter encore et encore jusqu’à ce que le mécanisme d’auto-sabotage qui l’a déclenché cesse enfin.

Et pour faire cesser ce mécanisme, il est nécessaire de comprendre que :

  1. Derrière les histoires que raconte l’auto-saboteur, il y a des fausses croyances, des croyances limitantes sur vous, sur les autres, sur la Vie…
  2. L’auto-saboteur est un mécanisme fondé sur la peur. C’est pour cela que vous ne vous sentez pas bien dès que vous adhérez à son discours.
  3. Ce n’est pas ce que dit l’auto-saboteur qui est important mais pourquoi il le dit. À la base de l’auto-saboteur, il y a des besoins insatisfaits, notamment un besoin d’acceptation. Il y a un appel à l’Amour, il y a un vrai message à écouter.
  4. Même si ce mécanisme d’auto-sabotage semble s’opposer à Vous, il y a une intention positive à la base. C’est seulement sa manière d’agir qui n’est plus appropriée. Et c’est Vous qui l’avez créé comme cela. C’est donc à vous de le recréer autrement.

3. Comment vous libérer de l’auto-sabotage

Dans cette partie, vous allez découvrir les 3 types d’auto-saboteur (issu du triangle dramatique de l’analyse transactionnelle), mais surtout, par quels moyens simples, comment vous pouvez vous libérer de son emprise.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Reprenez maintenant les situations où vous avez repéré qu’il y avait un mécanisme d’auto-sabotage en oeuvre et répondez à ces questions :

  1. S’agit-il d’un auto-saboteur de type “Victime” ? Ressentez-vous de la culpabilité ? Êtes-vous résigné ? Avez-vous l’impression d’être victime de personnes, d’évènements ? Ou que vous n’avez pas de chance ? Avez-vous l’impression d’avoir tort ?
  2. S’agit-il d’un auto-saboteur de type “Bourreau” (ou persécuteur) ?  Vous sentez-vous en colère ? Êtes-vous dans la critique ou le blâme ? En voulez-vous à quelqu’un pour ce qui vous arrive ? Avez-vous l’impression d’avoir raison ?
  3. S’agit-il d’un auto-saboteur de type “Sauveur” ? Vous sentez-vous supérieur aux autres ? Êtes-vous gentil ou sympathique pour plaire aux autres ? Avez-vous plein de “bonnes” raisons de faire ce que vous avez fait même si ce n’est pas aligné sur vos valeurs ou vos désirs profonds ?

Plus vous savez de quel type est cet auto-saboteur, dans quelle situation il se manifeste et comment il fonctionne, moins il a de pouvoir sur Vous. C’est la première clef pour vous libérer de l’auto-saboteur : le voir. Si vous le voyez, c’est que vous êtes conscient, et c’est aussi que vous n’êtes pas l’auto-saboteur.

Environ 50 % du travail nécessaire pour vous libérer de l’auto-sabotage consiste juste à observer ces mécanismes, car vous cessez alors de vous identifier à ceux-ci. Cette pratique a aussi l’avantage d’être la plus simple.

La prochaine fois que votre auto-saboteur reviendra, pour vous critiquer par exemple, contentez-vous juste de l’écouter. Ne dites rien ou juste “Ah bon ?”, restez présent et souriez-lui. Vous verrez que ce dialogue interne s’arrête tout seul quand il n’est pas alimenté, mais juste observer.

L’exercice qui consiste à donner un petit nom à votre auto-saboteur va aussi dans ce sens : si l’auto-saboteur a un nom, c’est qu’il n’est pas Vous. De plus, cela va vous aider à le repérer la prochaine fois qu’il viendra vous raconter ses histoires. Et si vous avez choisi un nom humoristique comme Ana le suggère, alors cela indique vous cessez de prendre ses histoires au sérieux, l’emprise de votre auto-saboteur va en être sérieusement diminuée.

Bien entendu, en fonction du type d’auto-saboteur auquel vous avez à faire, vous allez lui donner un nom différent. Vous devriez donc avoir au moins 3 noms correspondant aux 3 types d’auto-saboteur. Comprenez : il n’y a qu’un mécanisme d’auto-sabotage, mais votre auto-saboteur peut avoir bien des visages, c’est quand si vous en aviez plusieurs.

4. Questions et réponses sur l’auto-sabotage

Dans cette dernière partie, j’ai répondu aux questions que vous m’avez posées au sujet de l’auto-sabotage. Et j’ai aussi donné quelques pistes pour ceux qui veulent aller plus loin et en finir vraiment avec l’auto-sabotage dans leur vie.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Si vous avez envie d’aller plus loin, d’en finir avec les problèmes à répétition et de passer au cap supérieur dans votre vie, écoutez cette conférence est un bon début, mais ne suffira pas. Il est nécessaire que vous mettiez en pratique ces approches.

Et justement parce que les mécanismes d’auto-sabotage sont encore très actifs au début, il y a comme une force d’inertie à mettre en action ces outils qui pourtant, vont vous rendre la vie plus facile. Même si vous savez comment en finir avec l’auto-sabotage, l’auto-saboteur peut être très actif pour saboter votre volonté à vous libérer de son emprise.

De même qu’un avion, pour se libérer de la pesanteur, utilise plus de carburant au décollage qu’une fois qu’il est en altitude, vous libérer de l’emprise de l’auto-saboteur nécessite au départ une énergie bien plus importante qu’une fois que vous le connaissiez bien.

Pour vous libérer de l’auto-sabotage de manière aisée, vous avez juste besoin d’être soutenu pour y consacrer suffisamment de temps et d’énergie au début. Vous avez juste besoin au début d’obtenir quelques victoires face à votre auto-saboteur. Une fois que vous avez fait l’expérience que lorsqu’il intervient, c’est quand même Vous qui décidez, la partie est finie. Vous savez désormais que peu importe ce qu’il peut vous raconter par la suite, ce sera toujours des histoires auxquelles vous n’accorderez plus de crédits.

Salon les demandes, j’organise un séminaire de 2 jours pour vous aider à vous libérer de l’auto-sabotage. Basé sur du coaching de l’Être, en un seul week-end vous pouvez amorcer un changement décisif dans la libération de votre mécanismes d’auto-sabotage.

Vous aurez l’occasion d’identifier vos différents auto-saboteurs et de pratiquer les outils et approches qui vous conviennent le mieux.  Après quelques victoires face à votre auto-saboteur, vous repartirez avec un plan de coaching vous permettant de faire face par la suite aux situations d’auto-sabotage qui pourrait se présenter. Vous serez suffisamment autonome pour mettre en oeuvre ces outils par vous-même avec succès.

Contactez-moi pour en savoir plus sur ce week-end de libération de l’auto-sabotage. Si une date prochaine n’est pas disponible, je vous propose comme alternative une séance  de coaching de l’Être pour vous libérer de votre auto-saboteur. Oui une seule séance suffit, pas 10, c’est du coaching de l’Être, pas de la thérapie. Contactez-moi pour que nous prenions un rendez-vous qui vous convienne.

D’autre part, s’il vous reste des questions sur les mécanismes d’auto-sabotage, je serai heureux d’y répondre. Laissez un commentaire dans le champ ci-dessous pour poser votre question. J’y répondrai directement ou bien si j’ai suffisamment de questions, je ferai un bonus audio supplémentaire que je mettrai dans un prochain article.

About Marc

Passionné par la vie, je partage mon expérience de l’éveil de la conscience et du développement du potentiel humain à la fois par ce blog et mon activité de coaching de l’Être.

This entry was posted in Audio, Conférence and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

7 Responses to Pour en finir avec l’auto-sabotage

  1. Miroux Amélie says:

    Bonjour,

    Je n’arrive pas à écouter les parties 2,3 et 4 car il m’indique que le fichier n’est pas trouvé.
    Y a t-il un moyen de les retrouver ailleurs??
    La partie 1 m’a beaucoup intéressé et je reste du coup sur ma faim :(

    Merci pour votre réponse,
    A bientot

    • Marc says:

      Bonsoir Amélie,

      Merci pour votre commentaire.
      Après avoir fait quelques tests, j’ai constaté que sous le navigateur Internet Explorer ou Chrome, je ne pouvais pas télécharger les parties 2, 3 et 4 comme vous, alors que sous le navigateur Firefox que j’utilise habituellement, aucun problème.
      Grâce à vous, j’ai pu identifier que c’était un problème d’accent dans les noms des fichiers et je l’ai corrigé immédiatement.

      Vous devriez donc pouvoir désormais profiter de la suite de cette conférence.

      Bonne écoute et au plaisir, Marc.

  2. LAVIELLE says:

    le son de la partie faite par la voix espagnole est désagréable, la conférence de marc suffit car elle est claire
    merci

  3. Lison Duval says:

    Félicitations! Super intéressant et très utile. Merci, merci, merci.

  4. Kling says:

    Bonjour
    Je commençais à mettre en pratique cet élément « ne pas lui accorder de crédit » et je vous découvre tous les deux avec toutes vos explications simples (Ana Sandrea et Marc Fleuriet, le coaching de l’âme, les vidéos…) !
    C’est une bonne chose pour moi de trouver un écho positif sur la réalité de ces souffrances accumulées et non traitées qui nous influencent bien trop souvent et qu’on ne s’explique pas forcement ! J’y ai trouvé un peu plus de confiance et de clarté dans ma démarche personnelle parce que je partage vos opinions sur le sujet.
    Bravo pour votre travail et merci pour votre générosité 0°)
    Marcange

    • Marc says:

      Merci pour vos encouragements Kling,
      c’est avec Joie que je partage ce qui m’a moi-même aidé à vivre aujourd’hui Libre et à partir de l’Amour que Je Suis, le partager, cela fait partie de ce qui donne du sens à ma vie et j’apprécie d’autant quand je constate que cela a pu contribué et que ce souffle de Conscience se répand ainsi d’Être en Être.

      Belle continuation et Bien à Vous, Marc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.