Comment j’ai appris à maîtriser ma santé et comment vous le pouvez aussi

Ma démarche pour être le créateur de ma Vie, bien avant l’éveil spirituel, à commencer avec ma santé.

A l’époque, comme presque tout le monde, je tombais malade tous les ans, au moins un rhume, parfois une bronchite, grippe ou une gastro, et je trouvais cela tout à fait normal. Je m’étais résigné, ayant appris depuis longtemps, qu’il n’y avait pas grand chose à faire à part me reposer, prendre quelques antibiotiques et des médicaments pour faire baisser la fièvre, puis patienter en espérant que ça passe.

En même temps que mon désir de devenir créateur de ma Vie grandissait, je réalisais que cette maladie qui pouvait survenir à tout moment avait le pouvoir de me stopper net dans mon élan. Si je n’avais pas la santé, impossible pour moi de me sentir bien et donc d’être heureux. Ma première étape a donc été de commencer par la base, c’est à dire de me construire d’abord une santé solide et durable, avec un corps sur lequel je peux compter avant d’aller plus loin.

C’était en 1996 et j’ai commencé à étudier les médecines naturelles et la naturopathie.

Le problème, c’est qu’à cette époque, je croyais encore que la maladie venait des microbes, et donc que face à une épidémie de grippe, je ne pouvais compter que sur quelques mesures d’évitements et sur la fameuse « chance » de ne pas faire partie du lot de ceux qui l’attrape. Et ensuite, qu’une fois cette maladie attrapée, il n’y avait pas grand chose à faire sinon attendre (?) d’aller mieux.

En fait, la « chance », la vraie, je l’ai eue puisque j’ai eu l’occasion de rencontrer quelques personnes qui prétendaient ne jamais tomber malades grâce à leur hygiène de Vie. Une de ces personnes était naturopathe et en la cotoyant, j’ai compris que les microbes n’étaient pas la cause de ma maladie mais seulement un élément stimulateur, déclencheur et révélateur de mon état intérieur. Les microbes ne faisaient que révéler le piètre état de mon système immunitaire : la cause de ma maladie était en moi. Et donc en rétablissant l’harmonie avec mon corps et mon esprit, je pouvais cesser d’être malade.

Le tout premier changement que j’ai mis en place a été celui de la croyance, ma croyance que la maladie était invitable ou imprévisible. Je me suis ouvert à la possibilité que j’étais bien le créateur dans le domaine de ma santé. A partir du moment où j’ai cessé de croire que la cause de la maladie était à l’extérieur de moi, j’ai modifié mon hygiène de Vie.

Cela s’est surtout traduit par mon alimentation. Peu à peu, j’ai adopté une alimentation de plus en plus naturelle, à base de fruits et légumes frais, graines germées, etc… Et dés les premières semaines, j’ai noté un changement que je n’avais pas prévu alors : mon niveau de stress a baissé, je me sentais naturellement plus calme sans raison apparente. Ce simple changement d’alimentation m’apportait non seulement une meilleure santé et une plus grande vitalité, mais le plus grand effet était sur mon esprit et mon bien-être.

Au fil des années, j’ai expérimenté différentes manières de m’alimenter et de vivre pour trouver celles qui me permet aujourd’hui d’être dans l’état de santé exceptionnelle dont je rêvais. J’ai cessé de consulter tout médecin depuis 1997 pour être mon propre maître de ma santé.

J’ai compris que la santé est notre état naturel, et c’est un état vibratoire ou énergétique : quand cette état est élevé, il correspond à la zone de la santé ou de la vitalité. Et quand je suis dans cet état de « Santé », peu importe qui je croise ou même si j’embrasse des personnes malades de maladies dites contaminantes, je n’attrape strictement rien. Par contre, si pour une raison ou une autre je n’ai pas su maintenir cet état dans la zone de la santé, alors je suis aligné avec la fréquence plus basse de la zone des maladies ou de sous-vitalité, et je peux donc attraper tout ce qui traîne.

Aujourd’hui, je sais comment maintenir cet état de santé et aussi comment le rétablir vers l’état naturel de la santé quand il s’est abaissé dans la zone de la maladie.

Et un des moyens principaux que j’utilise est une « alimentation vivante » qui est constituée de produits naturels et frais comme les fruits, légumes, graines germées, algues, etc… Ces aliments consommés sous leurs formes naturels aident mon corps à se maintenir dans son état naturel. Et au contraire, les aliments transformés, industriels correspondent à la zone de la maladie et de la sous-vitalité, j’évite donc d’en consommer.

J’ai ensuite pu aider plusieurs personnes à reprendre en main leur santé, en changeant notamment leurs habitudes alimentaires. Vous le pouvez aussi. Améliorer votre état vers plus de santé et de vitalité en modifiant votre alimentation est simple : il vous suffit de réintroduire de plus en plus d’aliments naturels au fur et à mesure que vous diminuez les produits transformés.

Je vous propose de vérifier par vous-même en vous basant sur votre propre expérience et en commençant seulement par une catégorie d’aliment : par exemple, pour une période de 30 jours, remplacez toutes les sucreries, gâteaux par des fruits.

Et tenez moi au courant en laissant un commentaire ci-dessous.

About Marc

Passionné par la vie, je partage mon expérience de l'éveil de la conscience et du développement du potentiel humain à la fois par ce blog et mon activité de coaching de l'Être.
This entry was posted in Expérience de Vie, Vitalité and tagged , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.